Culture / Culture

Spielberg prédit des places de cinéma à 25 dollars

Temps de lecture : 2 min

Steven Spielberg aux 83e Academy Awards à Hollywood, California, le 27 février 2011. REUTERS/Lucas Jackson
Steven Spielberg aux 83e Academy Awards à Hollywood, California, le 27 février 2011. REUTERS/Lucas Jackson

Le dernier président du Festival de Cannes prévoit des changements radicaux dans l'industrie du cinéma, qui est dans une période d'extrême bouleversement. Steven Spielberg l'a expliqué mercredi, alors qu'il s'adressait, avec George Lucas, à des étudiants d'une université californienne, et tous deux se montraient assez pessimistes sur leur industrie, rapporte le Hollywood Reporter. Spielberg «a prédit qu'une implosion était inévitable».

George Lucas s'est plaint de la volonté de fédérer, de faire des films consensuels qui plaisent à tous, et de la nécessité de marketer, à prix d'or, les films. Quand la télévision est en revanche plus audacieuse selon les deux stars d'Hollywood.

Selon Spielberg (dont le dernier film, Lincoln, a failli devenir un téléfilm HBO et être privé de sortie en salles), certaines idées sont trop téméraires pour être acceptées par les producteurs et les studios, a regretté le créateur de E.T.:

«C'est là le plus gros danger, et inévitablement, il va finir par y avoir une implosion –ou un immense effondrement. Il va y avoir une implosion, et trois, ou quatre, ou peut-être même une demi-douzaine de films à très gros budgets vont s'effondrer, entraînant un changement de modèle.»

Le Hollywood reporter ajoute: «Ce qui vient ensuite –ou même avant– est fait de variations de prix dans les cinémas»; pour Spielberg:

«Il faudra payer 25 dollars pour aller voir le prochain Iron Man, et probablement 7 dollars pour voir Lincoln

«On est en train de parler du fait que des gens comme Steven Spielberg et George Lucas ont du mal à sortir leurs films en salles!» a souligné Lucas.

Charlotte Pudlowski journaliste, créatrice et rédactrice en chef du podcast Transfert

Newsletters

New York, années 1980, souvenirs d’une époque disparue

New York, années 1980, souvenirs d’une époque disparue

Regarder les photographies de New York prises par Robert Herman dans les années 1980, c’est un petit peu comme regarder un film. Une fois transportés vers une époque de New York de plus en plus aimée et mythifiée à mesure qu’on s’en éloigne, le...

Beyoncé et Britney Spears doivent beaucoup à Michael Jackson (pas le chanteur, le danseur)

Beyoncé et Britney Spears doivent beaucoup à Michael Jackson (pas le chanteur, le danseur)

Moonwalk, anti-gravity lean, balancé testiculaire… Michael Jackson maîtrisait certes des «steps» hors de portée du commun des mortels, mais il a surtout introduit une certaine idée du métissage chorégraphique sur les dance floors.

Voici ce que vous auriez pu faire des 16.000 ans que vous avez passé à regarder «Gangnam Style»

Voici ce que vous auriez pu faire des 16.000 ans que vous avez passé à regarder «Gangnam Style»

Le clip de Gangnam Style, le tube du sud-coréen Psy, a dépassé la barre des 2 milliards de vues sur Youtube cette semaine. Depuis le 12 juillet 2012, date de mise en ligne de la vidéo sur YouTube, nous aurions ainsi passé plus de 140 millions d...

Newsletters