CultureCulture

Trailer est-il? «The To Do List», un «American Pie» aux œstrogènes

Alexandre Hervaud, mis à jour le 13.06.2013 à 16 h 36

Avouons que la perspective de voir une «quête de dépucelage» entièrement montrée du point de vue féminin est plutôt réjouissante. Le fait que le film soit écrit et réalisé par une femme, Maggie Carey, rassure également.

Aubrey Plaza en cosplay Alerte à Malibu - DR

Aubrey Plaza en cosplay Alerte à Malibu - DR

En avril dernier, c'est le cœur peiné qu'on découvrait la mésaventure de l'actrice Aubrey Plaza aux MTV Movie Awards.

La jeune comédienne, révélée par l'excellente série Parks and Recreation et vue depuis dans des films comme Funny People ou Safety Not Guaranteed, s'était en effet livrée à «une Kanye», comme on dit dans le milieu. Soit l'irruption imprévue et un brin ridicule sur scène et en direct pour interrompre l'orateur présent, en l'occurrence notre Dieu à tous, Will Ferrell.

Le happening, qui valut à Aubrey Plaza son expulsion des lieux peu de temps après, se voulait un moyen de faire parler de son futur projet, la comédie The To Do List, dont le titre était inscrit au marqueur sur son torse...

Deux mois plus tard, le film en question, dont la sortie outre-Atlantique est prévue pour la fin juillet, se dévoile via une longue bande-annonce classée red-band –on vous expliquait ce principe de promo par ici– autrement dit ponctuée de scènes plus ou moins trash et d'expressions olé olé. Bingo: c'est peu dire que le trailer fait bien plus envie que l'affiche du film, plutôt laide dans son genre.

Même si la formule «American Pie version filles» est assez réductrice, elle n'en reste pas moins assez correcte, eu égard au pitch du film, qui évoque aussi l'excellent SuperBad (dont on retrouve ici deux acteurs, Bill Hader et Christopher Mintz-Plasse). Avouons que la perspective de voir une «quête de dépucelage» entièrement montrée du point de vue féminin est plutôt réjouissante, qui plus est avec un tel casting (Alia Shawkat de la série Arrested Development, Andy Samberg du Saturday Night Live, Donald Glover de Community, Clark Gregg échappé de l'univers Marvel, etc.). Le fait que le film soit écrit et réalisé par une femme, Maggie Carey (alias Madame Bill Hader, au civil), rassure également.

Si le casting nous fait baver d'avance, pas sûr que l'excitation soit partagée par les distributeurs français. Vu le pitch coquinou de The To Do List –un jeu de mot, le verbe «to do» aux Etats-Unis signifiant également «se taper quelqu'un»– on peut hélas s'attendre une sortie direct-en-video avec affligeant retitrage à la clé, et pourquoi pas d'improbables poitrines photoshoppées ajoutées sur la jaquette. Ce fut le cas encore récemment avec la comédie For a good time call, rebaptisée American Sexy Phone dans un grand moment d'égarement du service marketing d'Universal.

Alexandre Hervaud

Alexandre Hervaud
Alexandre Hervaud (231 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte