Culture / Culture

Trailer est-il? «Getaway», le «Speed» fast et furieux de Ethan Hawke

Temps de lecture : 2 min

La star de «Training Day» joue au pilote dans un huis-clos vrombissant aux côtés de l'idole des kids, Selena Gomez.

Selena Gomez et Ethan Hawke passent à la vitesse supérieure (DR).
Selena Gomez et Ethan Hawke passent à la vitesse supérieure (DR).

Quand, en avril dernier, on évoquait le film The Purge, thriller d'anticipation sorti le week-end dernier outre-Atlantique, on ne s'attendait vraiment pas à ce que ce «petit film» de genre (environ 3 millions de dollars de budget) prenne la première place du box office ricain à sa sortie. C'est pourtant ce qui s'est passé ce week-end, le film de James DeMonaco ayant détrôné aisément son concurrent mastoc, la comédie Les Stagiaires, également évoquée en ces pages dernièrement.

Au casting de The Purge (qui sortira en France en septembre prochain sous le titre American Nightmare), on retrouve Ethan Hawke, qui récidive dans le genre «film de genre, petit budget et grosses recettes» puisqu'à l'automne dernier, le film Sinister, du même producteur, avait rapporté rien qu'aux Etats-Unis la jolie somme de 48 millions de dollars, là-encore pour un film en coûtant 3 millions.

Hawke va-t-il, à 43 ans, devenir l'étendard du film de genre modeste mais qui rapporte gros? On pourrait le croire, à en juger par sa prochaine série B Getaway qui nous intéresse aujourd'hui, même si ce genre de panouille ne l'empêche pas de continuer dans le ciné indé, notamment avec son pote texan Richard Linklater (Before Sunset et ses deux suites).

Sorte de huis-clos en bagnole quelque part entre Speed, Phone Game et Fast & Furious, Getaway propulse Hawke en ex-pilote de course contraint de conduire son bolide sur les ordres d'un méchant (Jon Voight) ayant kidnappé sa femme. Histoire de plaire un peu aux midinettes, le film lui adjoint rapidement les services de la teen star Selena Gomez, pervertie récemment par Harmony Korine dans Spring Breakers.

A en juger par le trailer, le film fait la part belle aux cascades tournées en grand angle —vive les GoPro collées n'importe où— filmées en Bulgarie, où il est sans doute plus facile de bloquer des rues pour y faire exploser des berlines. Pas sûr que le film (co-réalisé par le type coupable d'un Donjons & Dragons de triste mémoire en 2000...) vole très haut, donc.

Les spectateurs américains pourront le constater sur grand écran dès le 30 août prochain. Le public français, pour l'instant privé de sortie du film, pourra en attendant se contenter de découvrir le chouette film de poursuites hong-kongais Motorway, produit par Johnnie To et sorti dernièrement en vidéo chez nous.

Alexandre Hervaud

Alexandre Hervaud Journaliste

Newsletters

New York, années 1980, souvenirs d’une époque disparue

New York, années 1980, souvenirs d’une époque disparue

Regarder les photographies de New York prises par Robert Herman dans les années 1980, c’est un petit peu comme regarder un film. Une fois transportés vers une époque de New York de plus en plus aimée et mythifiée à mesure qu’on s’en éloigne, le...

Beyoncé et Britney Spears doivent beaucoup à Michael Jackson (pas le chanteur, le danseur)

Beyoncé et Britney Spears doivent beaucoup à Michael Jackson (pas le chanteur, le danseur)

Moonwalk, anti-gravity lean, balancé testiculaire… Michael Jackson maîtrisait certes des «steps» hors de portée du commun des mortels, mais il a surtout introduit une certaine idée du métissage chorégraphique sur les dance floors.

Voici ce que vous auriez pu faire des 16.000 ans que vous avez passé à regarder «Gangnam Style»

Voici ce que vous auriez pu faire des 16.000 ans que vous avez passé à regarder «Gangnam Style»

Le clip de Gangnam Style, le tube du sud-coréen Psy, a dépassé la barre des 2 milliards de vues sur Youtube cette semaine. Depuis le 12 juillet 2012, date de mise en ligne de la vidéo sur YouTube, nous aurions ainsi passé plus de 140 millions d...

Newsletters