Culture / Culture

Trailer est-il? «The Liability», crème anglaise du crime

Temps de lecture : 2 min

Tim Roth, Peter Mullan et un des jeunes branleurs de la série «Skins» fréquentent ce polar british musclé dans la veine de «Snatch».

Trafic de hache - DR
Trafic de hache - DR

Régulièrement, on pointe ici la difficulté que rencontre le cinéma britannique, qui plus est de genre, à traverser la Manche. En janvier, on vous ressortait ce refrain en évoquant Offender, un petit film de vengeance carcérale prometteur sans doute voué à rester inédit encore un petit moment.

Parfois, la patience peut payer: Universal France a ainsi annoncé la sortie en vidéo de The Sweeney pour le 30 juillet prochain, soit 10 mois après sa sortie en Angleterre –ça a l'air long, surtout qu'on avait évoqué le film dans la présente rubrique dès avril 2012, mais ça ne l'est pas tant au regard des délais habituels.

Ceci dit, dans le cas d'Offender comme de The Sweeney, un élément «réaliste» nous permettait de comprendre le délai de sortie, voire la non-sortie tout court: les deux films ne brillent pas par leur casting de têtes «connues en France». Ce n'est clairement pas le cas du film qui nous intéresse aujourd'hui, The Liability, déjà disponible en vidéo outre-Manche comme outre-Atlantique, puisqu'on y retrouve Tim Roth (même la ménagère française le connaît grâce à Lie To Me), Peter Mullan (l'acteur écossais également réalisateur de My Name Is Joe) et Jack O'Connell, bien connu des kids pour son rôle de Cook dans la série Skins.

Le film raconte comment un jeune branleur, puni par son beau père gangster, devient l'acolyte d'un tueur le temps d'un job qui ne se passe pas comme prévu puisqu'une jeune fille est témoin de leurs exactions et prend la fuite. S'ensuivent moult poursuites, morts plus ou moins volontaires et autres malentendus comico-sanglants:

Comme le précise la bande-annonce (celle visible ci-dessus est montée pour le marché américain, libre à vous de regarder celle, plus longue, concoctée pour nos voisins britanniques), on retrouve derrière ce projet un des producteurs de Snatch et d'Arnaques, crimes et botanique. Ceci dit, que les (nombreux) allergiques à Guy Ritchie se rassurent: l'ex-mari de Madonna n'a rien à voir, de près ou de loin, avec ce projet-là.

Alexandre Hervaud

Alexandre Hervaud Journaliste

Newsletters

New York, années 1980, souvenirs d’une époque disparue

New York, années 1980, souvenirs d’une époque disparue

Regarder les photographies de New York prises par Robert Herman dans les années 1980, c’est un petit peu comme regarder un film. Une fois transportés vers une époque de New York de plus en plus aimée et mythifiée à mesure qu’on s’en éloigne, le...

Beyoncé et Britney Spears doivent beaucoup à Michael Jackson (pas le chanteur, le danseur)

Beyoncé et Britney Spears doivent beaucoup à Michael Jackson (pas le chanteur, le danseur)

Moonwalk, anti-gravity lean, balancé testiculaire… Michael Jackson maîtrisait certes des «steps» hors de portée du commun des mortels, mais il a surtout introduit une certaine idée du métissage chorégraphique sur les dance floors.

Voici ce que vous auriez pu faire des 16.000 ans que vous avez passé à regarder «Gangnam Style»

Voici ce que vous auriez pu faire des 16.000 ans que vous avez passé à regarder «Gangnam Style»

Le clip de Gangnam Style, le tube du sud-coréen Psy, a dépassé la barre des 2 milliards de vues sur Youtube cette semaine. Depuis le 12 juillet 2012, date de mise en ligne de la vidéo sur YouTube, nous aurions ainsi passé plus de 140 millions d...

Newsletters