Culture / Culture

Trailer est-il? «Spike Island», virée pop chez les Stone Roses

Temps de lecture : 2 min

Un teen movie anglais avec une star de «Game of Thrones» sur fond de concert mythique des Stone Roses.

Burné - DR
Burné - DR

L'île de Spike, située dans le comté de Cheshire au nord-ouest de l'Angleterre, est à en croire Wikipedia le lieu de naissance de l'industrie chimique anglaise, devenue depuis un immense tas de déchets toxiques. En mai 1990, c'est pourtant dans ce coin que le groupe culte The Stone Roses, mené par Ian Brown, a donné un mythique concert quelques mois après la sortie d'un premier album éponyme blindé de tubes (I Wanna Be Adored, Waterfall, etc.).

Spike Island, le film, utilise en toile de fond cet événement historique pour broder une histoire de cinq lycéens branleurs originaires de Manchester, comme leurs idoles Stone Roses qu'ils entendent bien aller voir à Spike Island.

Eux-même musiciens rock à leurs heures perdues, nos gaillards ont 72 heures pour rejoindre le lieu du concert et mettre à dure épreuve leur amitié au fil de rocambolesques mésaventures, à en juger par l'énergique trailer que voici:

Les géniteurs du film n'en sont pas à leur première comédie musicale (au sens comédie avec du bon rock en bande son, pas «film où les gens chantent pour dire qu'il fait beau ou que leur quiche manque de sel»). Le réalisateur de Spike Island, un dénommé Mat Whitecross, a ainsi signé en 2010 le film Sex & Drugs & Rock & Roll, un biopic de Ian Dury avec Andy Sirkis. Son scénariste, le Mancunien Chris Coghill (comédien à la base, il joue d'ailleurs dans le film), a quant à lui écrit Weekender, délire similaire sorti en 2011 également situé en 1990, si ce n'est qu'il se déroule dans le milieu des rave parties.

Si on avoue ne pas avoir tout pigé –forts accents oblige– aux dialogues de la bande-annonce, le dynamisme de la réalisation, la soundtrack classieuse et la présence au casting de Emilia Clarke (alias Daenery Targaryen dans Game of Thrones, ici méconnaissable sans blondeur ni dragon) donne très envie de découvrir le film, encensé par la presse british. Le film sort outre-Manche le 21 juin prochain, ce qui n'est pas la pire façon de commencer l'été.

Alexandre Hervaud

Alexandre Hervaud Journaliste

Newsletters

L’obligation d’être blanche a-t-elle tué Élisabeth I?

L’obligation d’être blanche a-t-elle tué Élisabeth I?

La reine Élisabeth I, morte en 1603, se serait poudré le visage à l’extrême avec des produits toxiques pour cacher ses imperfections. À l’époque comme aujourd’hui, on ne pardonnait aux femmes ni qu’elles vieillissent, ni qu’elles essaient de le cacher.

«Last Christmas», la chanson de Noël qui a écrit le destin de George Michael

«Last Christmas», la chanson de Noël qui a écrit le destin de George Michael

George Michael voulait faire de «Last Christmas» l'un des plus grands tubes pop de l'histoire. En décédant un 25 décembre, il en ferait l'une des plus poignantes chansons de Noël.

Verra-t-on une Miss France arabe couronnée cette année?

Verra-t-on une Miss France arabe couronnée cette année?

Elles sont les grandes absentes des palmarès malgré une volonté de diversité du comité d'organisation.

Newsletters