CultureCulture

Georges Moustaki est décédé

Cécile Schilis-Gallego, mis à jour le 23.05.2013 à 12 h 08

Georges Moustaki, pochette d'un album live / Piano Piano!  via FlickrCC License by

Georges Moustaki, pochette d'un album live / Piano Piano! via FlickrCC License by

Georges Moustaki, l'homme qui se cachait derrière Le Métèque et Milord, s'est éteint dans la nuit de mercredi à jeudi à Nice où il vivait depuis plusieurs mois, selon son entourage. Atteint d'une maladie des bronches incurable, il avait fêté ses 79 ans le 3 mai dernier. 

Le chanteur fut l'un des paroliers les plus productifs des années 1960. Il a notamment composé pour Edith Piaf, avec qui il a eu une liaison, et Barbara, qui disait de lui: «Moustaki, c'est ma tendresse.»

Depuis 2009 il avait arrêté de se produire après qu'il avait dû interrompre un concert à Barcelone pour des raisons de santé. 

Né à Alexandrie, de parents grecs, le chanteur –de son vrai nom Giuseppe Mustacchi– était connu en France pour son engagement à gauche. Sa chanson la plus célèbre reste Le Métèque, qui connut un grand succès dans les années 1970. 

Cécile Schilis-Gallego
Cécile Schilis-Gallego (105 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte