CultureCulture

Ray Manzarek, membre fondateur des Doors, est décédé

Daphnée Denis, mis à jour le 21.05.2013 à 9 h 29

Image publicitaire des Doors: de gauche à droite, Ray Manzarek, Jim Morrison, Robbie Krieger et John Densmore (Reuters).

Image publicitaire des Doors: de gauche à droite, Ray Manzarek, Jim Morrison, Robbie Krieger et John Densmore (Reuters).

Sa rencontre avec Jim Morrison en 1965 a conduit à la création des Doors. Si l’imposante présence et la vie chaotique de Morrison en ont fait l’icône du groupe de rock, c’est à Ray Manzarek, le claviériste du groupe décédé le 20 mai à l’âge de 74 ans, que l’on doit le son très particulier de chansons comme Light My Fire ou Break on Through.

«Beaucoup de ce qui a fait la gloire des Doors était dû à M. Manzarek, avec son penchant pour le mélange des courants musicaux, l’ancien et le nouveau, du blues au classique, de la poésie parlée au psychédélique», explique la nécrologie du Washington Post.

Après la mort de Morrison, Manzarek a continué de jouer, seul ou dans des groupes, reformant récemment les Doors, jusqu’à son décès. Bien qu’il soit surtout connu pour ses performances au clavier pour The Doors, Manzarek jouait la guitare, les percussions, et chantait.

En 1991, il s’était dit «peu impressionné» par le film The Doors d’Oliver Stone. «Ce n’était simplement pas le vrai Jim Morrison, avait-il alors affirmé. Le Jim qu’on connaissait était beaucoup plus sensible, poétique, artistique, spirituel.»

Manzarek est mort d’un cancer du canal biliaire à Rosenheim, en Allemagne.

D.D.

Daphnée Denis
Daphnée Denis (114 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte