CultureCulture

Trailer est-il? «Beneath», les dents du lac

Alexandre Hervaud, mis à jour le 15.05.2013 à 15 h 55

Un huis clos dans un petit bateau? Hitchcock l'a déjà fait, certes, mais pas avec un énorme poisson mangeur d'hommes en guest.

Le mec à droite en a vraiment rien à foutre - DR

Le mec à droite en a vraiment rien à foutre - DR

Un huis clos sur un petit bateau avec quelques personnages en proie à des difficultés, voilà qui n'est pas nouveau. Un certain Alfred Hitchcock en a même tiré un film, Lifeboat, en 1944. Le pitch du film, tiré d'une histoire de John Steinbeck, était alors bien pervers: les rescapés d'un navire torpillé se retrouvaient sur la même embarcation que leurs ennemis ayant coulé leur rafiot. Cocasse, certes, mais pas autant que le pitch du Beneath qui nous intéresse aujourd'hui.

Beneath (qu'on peut traduire par «en dessous») raconte comment six lycéens en mode festif du week-end se retrouvent coincés dans un petit bateau sur un lac.

Pourquoi coincés? Eh bien disons que l'énorme poisson mangeur d'hommes aux dents acérés qui vient de bouloter leur copine sous leurs yeux n'a pas vraiment l'air d'un gentil brochet. Comme le coin est désert et que personne ne prend son portable pour des activités aquatiques, il va bien falloir que quelqu'un se dévoue pour faire un plouf et tenter de rejoindre le rivage et prévenir les secours. Commence alors un jeu de massacre entre amis pour savoir qui devra se sacrifier...

Nanti d'un slogan très bien trouvé («ils ne sont amis qu'en surface»), Beneath est la nouvelle bombe potentielle du studio indépendant Glass Eye Pix, dont on a plus d'une fois évoqué les productions dans la présente rubrique période Vodkaster (The Last Winter, The Inkeepers, Hypothermia). Elle est réalisée par le propre patron de la boîte, le rigolo Larry Fessenden. Pourquoi rigolo? Parce qu'en plus d'être un honnête artistan du genre fantastique, il ressemble à un étrange mix entre Jack Nicholson et John C. Reilly, posant dans des tenues improbables sur le propre Facebook de sa boîte. Yolo.

Alexandre Hervaud

Alexandre Hervaud
Alexandre Hervaud (231 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte