Culture / Culture

Trailer est-il? «Crush», de stalker à serial killer

Temps de lecture : 2 min

De l'amoureuse en secret à la psychopathe castratrice, il n'y a qu'un pas.

Photoshop Tutorial : The Movie - DR
Photoshop Tutorial : The Movie - DR

L'histoire de Crush débute comme celle du jouissif Happiness Therapy (ou Silver Linings Playbook, si vous préférez): un jeune homme court dans la rue, faisant son footing peinard, et tombe (littéralement) sur une jeune fille. Paf, on pourrait alors s'attendre à ce que de belles choses découlent de cette rencontre, mais problème: la fille s'éprend du lycéen athlétique dans des proportions qui dépassent le domaine du raisonnable.

D'amoureuse secrète, la demoiselle passe vite du côté obscur du stalking. Une de ses copines l'avertit, d'ailleurs: «Rappelle-toi, y'a une limite entre mignonne et flippante» (between cute and creepy, en VO).

On pourrait s'attendre alors à une variation cinématographique du mème «overly attached girlfriend» (petite copine bien trop attachée) qui fait les bonheurs de la Toile depuis l'an dernier. En lisant la fiche consacré à ce phénomène sur KnowYourMeme, on a d'ailleurs appris son origine: une parodie de chanson de Justin Bieber. Mais on s'égare, et de pop star pubère il ne sera point question dans Crush, vu que tout ça va bien entendu virer au carnage:

Le film, directement en vidéo la semaine dernière outre-Atlantique, est écrit par un spécialiste des jeunes filles instables, puisque le scénariste Sonny Mallhi est déjà derrière le thriller The Roommate, une histoire de colloc' étudiante obsédée par sa voisine de chambrée. A la réalisation de ce film (dans lequel les fans de Modern Family retrouveront le jeune Reid «Dylan» Ewing dans un second rôle), on retrouve le metteur en scène Malik Bader. En 2006, il était derrière le très remarqué Street Thief, qui suit façon faux docu la vie d'un cambrioleur de Chicago. Ce film lui avait valu un certain nombre de passages en festival: on imagine mal Crush recevoir autant d'attention.

Alexandre Hervaud

Alexandre Hervaud Journaliste

Newsletters

New York, années 1980, souvenirs d’une époque disparue

New York, années 1980, souvenirs d’une époque disparue

Regarder les photographies de New York prises par Robert Herman dans les années 1980, c’est un petit peu comme regarder un film. Une fois transportés vers une époque de New York de plus en plus aimée et mythifiée à mesure qu’on s’en éloigne, le...

Beyoncé et Britney Spears doivent beaucoup à Michael Jackson (pas le chanteur, le danseur)

Beyoncé et Britney Spears doivent beaucoup à Michael Jackson (pas le chanteur, le danseur)

Moonwalk, anti-gravity lean, balancé testiculaire… Michael Jackson maîtrisait certes des «steps» hors de portée du commun des mortels, mais il a surtout introduit une certaine idée du métissage chorégraphique sur les dance floors.

Voici ce que vous auriez pu faire des 16.000 ans que vous avez passé à regarder «Gangnam Style»

Voici ce que vous auriez pu faire des 16.000 ans que vous avez passé à regarder «Gangnam Style»

Le clip de Gangnam Style, le tube du sud-coréen Psy, a dépassé la barre des 2 milliards de vues sur Youtube cette semaine. Depuis le 12 juillet 2012, date de mise en ligne de la vidéo sur YouTube, nous aurions ainsi passé plus de 140 millions d...

Newsletters