CultureCulture

Les sons des dinosaures de «Jurassic Park»: des animaux bien vivants et souvent en rut

Mathilde Sagaire, mis à jour le 11.04.2013 à 16 h 06

Capture d'écran Youtube d'une scène de Jurassic Park

Capture d'écran Youtube d'une scène de Jurassic Park

Jurassic Park sort bientôt dans les salles en 3D pour célébrer ses 20 ans. Le film culte de Spielberg, qui avait fait 5 millions d’entrées en France, avait été salué à l’époque pour ses prouesses sonores avec les Oscars du meilleur mixage de son et du meilleur montage de son, et un Bafta pour le meilleur son.

Car oui, il fallait faire preuve d’inventivité et de talent pour imaginer les bruits de gros lézards qui ont existé il y a des millions années et que l’on n’a jamais entendus. Cela a été la tâche de Gary Rydstron, le designer sonore du film. Celui-ci revient pour Vulture sur les coulisses de la création des bruits des stars du film.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la véritable origine des sons utilisés est surprenante. Pour toute une génération qui a vu, fascinée, le film pendant son enfance, apprendre que leurs bruits proviennent d’animaux bien vivants (eux) et souvent en période de rut est une double-trahison. Car il apparaît que les animaux en chaleur ou en pleins ébats sont très propices à produire de bons sons de dinosaures.

Ainsi, le langage des Velociraptors est littéralement le langage de l’amour. Celui des tortues d’abord. Gary Rydstron explique:

«C’est quelque peu embarrassant, mais quand les raptors s’aboient dessus pour communiquer, c’est une tortue en plein rapport sexuel. […] Je l’ai enregistrée à Marine World (un parc d’attraction marin américain NDLR)...»

Mais les tortues ne sont pas les seuls animaux amoureux utilisés pour créer les sons des raptors. «L’un des éléments-clé des cris des raptors était un dauphin mâle en chaleur», poursuit le designer sonore. 

Mais les velociraptors ont hérité d’autres sons qui n’ont rien à voir avec la reproduction. «Quand les raptors apparaissent à la fenêtre de la porte de la cuisine, le bruit de respiration est celui d’un cheval.» Ou encore dans la scène où le gardien du parc Robert Muldoon se fait attaquer, le sifflement du velociraptor est en fait celui d’une oie.

Le cheval a également servi pour créer les cris des Gallimimus. Mais des chevaux... en chaleur.  Gary Rydstron raconte le making-of:

«Je me rappelle que j'enregistrais une jument, et le mâle est venu vers elle et elle a poussé des cris perçants parce qu’elle était en chaleur. […] Et ce sont les cris que les Gallimimuses poussent quand ils passent, et celui que l’un d'entre eux fait lorsqu’il se fait dévorer par un T.Rex.»

En restant dans le monde des équidés, Gary Rystrom nous apprend que le Brachiosaurus doit son cri mélodieux à l’âne, qui n'est pas vraiment connu pour la beauté de son braiement.

«Le chant du brachiosaure est l’un de mes sons préférés dans le film parce qu’il est magnifique, mais comme tout bon montage sonore, il est fait à partir d’une source qui n’est pas magnifique.» 

Le souffle des baleines a également utilisé lors d’une autre scène pour illustrer l'éternuement.

Le Tyrannosaurus rex, le plus connu et terrifiant dinosaure du Crétacé, n’a lui pas hérité de bruits sexuels d’animaux. Mais ses principaux sons proviennent du propre chien de Gary Rydstron, un mignon et minuscule terrier Jack Russell. Un comble pour celui dont le nom signifie «roi des reptiles tyrans».

Et quid de son effrayant rugissement? «L’élément-clé du rugissement du T. rex n’est pas un éléphant adulte, mais un bébé éléphant.» En fait, pas besoin de gros animaux pour faire des sons puissants: «Un petit animal faisant un petit bruit [qu'on] ralentit un petit peu a plus d’intérêt pour nous que celui qu’un gros animal pourrait faire.»

Pour plus de dinosaures de Jurassic Park qui ont des bruits d’animaux, d’un humain, ou même d’un tube en carton, la suite de l’article de Vulture illustrée par des scènes du film est disponible ici.

M.S

Mathilde Sagaire
Mathilde Sagaire (85 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte