Culture / Culture

Regardez la bande-annonce du premier «Gatsby le Magnifique», film aujourd'hui disparu

Temps de lecture : 2 min

Capture d'écran de la bande-annonce du Gatsby de 1926.
Capture d'écran de la bande-annonce du Gatsby de 1926.

Le film lui-même n'existe plus, mais la bande-annonce est intacte. De la toute première adaptation de Gatsby le Magnifique, signée Herbert Brenon et réalisée en 1926, quelques images sont donc visibles sur YouTube, signale SlashFilms.com. Les voici:

Cette adaptation, réalisée un an seulement après la parution de roman de Fitzgerald, déplut fortement à l'auteur et son épouse, Zelda. Celle-ci écrivit: «Nous avons vu Gatsby le Magnifique au cinéma. C'est POURRI, et horrible, et très mauvais, et nous avons quitté la salle.»

Le couple ne serait donc sans doute pas mécontent de savoir que le film, produit par Adolph Zukor et Jesse L. Lasky, est perdu.

Mais on imagine difficilement qu'ils auraient pu apprécier davantage la version que Baz Luhrmann (Romeo + Juliet) s'apprête à sortir. Avec DiCaprio dans le rôle-titre et Jay-Z à la bande-son.

Charlotte Pudlowski journaliste, créatrice et rédactrice en chef du podcast Transfert

Newsletters

Les convives au grand débat à l'Élysée, accessoires à la mise en scène de Macron

Les convives au grand débat à l'Élysée, accessoires à la mise en scène de Macron

La rencontre organisée par le président rappelle les entretiens entre Diderot et Catherine de Russie où le penseur ne servait que de caution à une souveraine déterminée à n'en faire qu'à sa tête.

Plusieurs musées refusent les dons de la famille Sackler, propriétaire d'un laboratoire d'opioïdes

Plusieurs musées refusent les dons de la famille Sackler, propriétaire d'un laboratoire d'opioïdes

La firme produit notamment l'OxyContin, un anti-douleur surpuissant qui tuerait plus de cent personnes par jour aux États-Unis.

Vingt ans après, les films de 1999 impressionnent toujours

Vingt ans après, les films de 1999 impressionnent toujours

«Matrix», «Fight Club», «Eyes Wide Shut» et «Sixième Sens» ont 20 ans. Fleurons d’une exceptionnelle année, ces films américains exprimaient brillamment les angoisses de la fin de siècle.

Newsletters