Culture

HBO fier que Games of Thrones soit aussi piraté

Temps de lecture : 2 min

Fond d'écran officiel de HBO pour la sortie du premier épisode de la saison 3 de Game of Thrones
Fond d'écran officiel de HBO pour la sortie du premier épisode de la saison 3 de Game of Thrones

Le très attendu premier épisode de la troisième saison de Game of Thrones, la série américaine de HBO basée sur l’œuvre de George R. R. Martin, a été téléchargé plus d’un million de fois via le protocole BitTorrent dans les heures qui ont suivi sa diffusion dimanche 31 mars.

Selon le site TorrentFreak, qui comme son nom l’indique se spécialise dans tout ce qui touche au protocole de transfert de données P2P, l’épisode a battu le record de partages simultanés avec plus de 160.000 utilisateurs au même moment:

«Quelques heures après que le premier torrent de la série a été téléchargé, le tracker OpenBitTorrent rapportait que 163.088 personnes partageaient le même fichier torrent. 110.303 personnes partageaient une copie complète de ce fichier tandis que 52.786 étaient encore en train de la télécharger. Ces chiffres sont incroyables et nous n’en avons jamais vus de similaires. Le précédent record de la plus grosse ruée sur BitTorrent était détenu par le premier épisode de la série Heroes, avec 144.663 partages simultanés.»

Soulignons qu’il ne s’agit que de BitTorrent, qui est de loin le moyen le plus répandu de pirater une série, mais ne comptabilise pas tous les téléchargements illégaux.

Là où beaucoup de patrons de chaînes de télévision s’emporteraient contre tous ces téléspectateurs potentiels qui ne paient pas pour regarder un de ses programmes phares, le directeur de la programmation de HBO a adopté une approche différente du phénomène. Interrogé par Entertainment Weekly fin mars sur le fait que Game of Thrones était déjà la série la plus téléchargée illégalement en 2012, Michael Lombardo déclarait:

«Je ne devrais sans doute pas dire ça, mais c’est une sorte de compliment. La demande est là. Et cela n’a clairement pas eu d’effet négatif sur les ventes de DVD. [Le piratage] est quelque chose qui vient avec le fait d’avoir un programme qui marche très bien sur une chaîne payante.»

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Et les chiffres semblent donner raison à sa philosophie. Du côté des téléspectateurs «légaux», 4,4 millions de personnes ont regardé l’épisode sur la chaîne payante américaine HBO, soit un demi-million de plus que le premier épisode de la deuxième saison de la série.

Newsletters

Festival de Cannes, jour 8: «De humani corporis fabrica», à corps perçus

Festival de Cannes, jour 8: «De humani corporis fabrica», à corps perçus

Entièrement tourné à l'hôpital, le film de Lucien Castaing-Taylor et Véréna Paravel invente de nouvelles possibilités de voir ce qu'est chacun de nous, physiquement et comme être social, grâce à des approches inédites et à un sens fulgurant de la beauté.

«Les Crimes du futur» de Cronenberg n'est pas le choc annoncé

«Les Crimes du futur» de Cronenberg n'est pas le choc annoncé

Loin des rumeurs de film scandaleux, le nouveau film de David Cronenberg est une œuvre de science-fiction plutôt méditative… et incomplète.

Festival de Cannes, jour 7: «R.M.N.» cartographie l'écheveau des replis et régressions de la vieille Europe

Festival de Cannes, jour 7: «R.M.N.» cartographie l'écheveau des replis et régressions de la vieille Europe

Le film de Cristian Mungiu déploie dans toute son ampleur un constat que décrivent aussi plusieurs autres films du festival, dont deux beaux films portugais étrangement similaires, «Alma Viva» et «Restos do Vento».

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio