CultureCulture

HBO fier que Games of Thrones soit aussi piraté

Grégoire Fleurot, mis à jour le 03.04.2013 à 10 h 45

Fond d'écran officiel de HBO pour la sortie du premier épisode de la saison 3 de Game of Thrones

Fond d'écran officiel de HBO pour la sortie du premier épisode de la saison 3 de Game of Thrones

Le très attendu premier épisode de la troisième saison de Game of Thrones, la série américaine de HBO basée sur l’œuvre de George R. R. Martin, a été téléchargé plus d’un million de fois via le protocole BitTorrent dans les heures qui ont suivi sa diffusion dimanche 31 mars.

Selon le site TorrentFreak, qui comme son nom l’indique se spécialise dans tout ce qui touche au protocole de transfert de données P2P, l’épisode a battu le record de partages simultanés avec plus de 160.000 utilisateurs au même moment:

«Quelques heures après que le premier torrent de la série a été téléchargé, le tracker OpenBitTorrent rapportait que 163.088 personnes partageaient le même fichier torrent. 110.303 personnes partageaient une copie complète de ce fichier tandis que 52.786 étaient encore en train de la télécharger. Ces chiffres sont incroyables et nous n’en avons jamais vus de similaires. Le précédent record de la plus grosse ruée sur BitTorrent était détenu par le premier épisode de la série Heroes, avec 144.663 partages simultanés.»

Soulignons qu’il ne s’agit que de BitTorrent, qui est de loin le moyen le plus répandu de pirater une série, mais ne comptabilise pas tous les téléchargements illégaux.

Là où beaucoup de patrons de chaînes de télévision s’emporteraient contre tous ces téléspectateurs potentiels qui ne paient pas pour regarder un de ses programmes phares, le directeur de la programmation de HBO a adopté une approche différente du phénomène. Interrogé par Entertainment Weekly fin mars sur le fait que Game of Thrones était déjà la série la plus téléchargée illégalement en 2012, Michael Lombardo déclarait:

«Je ne devrais sans doute pas dire ça, mais c’est une sorte de compliment. La demande est là. Et cela n’a clairement pas eu d’effet négatif sur les ventes de DVD. [Le piratage] est quelque chose qui vient avec le fait d’avoir un programme qui marche très bien sur une chaîne payante.»

Et les chiffres semblent donner raison à sa philosophie. Du côté des téléspectateurs «légaux», 4,4 millions de personnes ont regardé l’épisode sur la chaîne payante américaine HBO, soit un demi-million de plus que le premier épisode de la deuxième saison de la série.

Grégoire Fleurot
Grégoire Fleurot (799 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte