CultureCulture

Les si laides photos d'écrivains

Charlotte Pudlowski, mis à jour le 25.03.2013 à 12 h 25

Say cheese/ Nanagyei via Flickr CC License By

Say cheese/ Nanagyei via Flickr CC License By

Alors que le salon du Livre se termine, et qu'ont pullulé les terribles photos d'écrivains prises en séance de dédicace, Bibliobs vous donne quelques conseils pour la parfaite photo d'écrivain... ratée. «Il n’y a rien de plus irritant que les photos d’écrivains qui parsèment la presse littéraire», écrit assez justement David Caviglioli:

«On ne parle pas des écrivains patrimoniaux photographiés avec soin, les Roth par Peterson ou Beckett par Avedon. Ni des commandes ponctuelles passées par la presse à des photographes de talent, qui donnent souvent de beaux portraits. On parle du tout-venant médiatique.»

Quelques critères pour parvenir à ces photos d'un ridicule achevé? Le regard perçant, le froncement de sourcils, l’œil rêveur (voire le regard tourné vers le ciel, façon «ma-muse-me-regarde-de-là-haut», nos préférées). Ou les plus surprenantes, celles qui optent pour ce que Caviglioli appelle «le plan arbre», qui «suggère un lien profond entre l’artiste et la nature. Un lien affectif, puisqu’un écrivain est par définition un être sauvage».

Pour des photos moins «cliché» mais au moins aussi ridicules, vous pouvez aller voir le diaporama de Flavorwire: «Photos extrêmement ridicules d'écrivains extrêmement sérieux».

Charlotte Pudlowski
Charlotte Pudlowski (741 articles)
Rédactrice en chef de Slate.fr
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte