CultureCulture

Trailer est-il? Penthouse North, la mort est aveugle

Alexandre Hervaud, mis à jour le 19.03.2013 à 16 h 47

Dans ce thriller, notre ex-Batman adoré Michael Keaton est un tueur sadique terrorisant une gentille (et jolie) aveugle.

Abre los ojos, Michelle - DR

Abre los ojos, Michelle - DR

De temps à autre, un film américain dont on ignorait complètement l'existence pointe le bout de son nez via une bande-annonce sous-titrée dans une langue inconnue, autrement dans une promo même pas destinée à son pays d'origine. C'est le cas du thriller Penthouse North dont on ne connaît toujours pas la date de sortie américaine (ni française), et qui nous permettra de retrouver avec joie Michael Keaton, le Beetlejuice (et le Batman) de Tim Burton, revenu en grâce sur grand écran dans le très drôle Very Bad Cops, et par ailleurs casté dans le futur remake de RoboCop.

L'héroïne de Penthouse North est une photojournaliste devenue aveugle à la suite d'un incident en Irak.

Incarnée par Michelle Monaghan (la chérie de Tom Cruise dans Mission: Impossible III, découverte dans Kiss Kiss Bang Bang aux côtés de Robert Downey Jr), la pauvre est harcelée dans son immeuble par un duo de malfaiteurs mené par un certain Hollander, incarné par Michael Keaton à la recherche d'un butin caché dans les parages.

Bien qu'assez brève, la bande-annonce ne peut pas s'empêcher de dévoiler quelques moments clés du film –notamment une sanglante et morbide découverte– tout en montrant le genre de sévices réservés à l'héroïne, comme cette bonne vieille séance de torture par waterboarding.

Penthouse North est réalisé par Joseph Ruben, dont la filmo recèle quelques films marquants (comme Le Beau-père, avec Terry O'Quinn récemment remaké), mais qui n'avait pas tourné depuis 2004 et son bien nommé Mémoires Effacées avec Julianne Moore que l'on avait clairement oublié.

Penthouse North ne marque pas seulement les retrouvailles de Ruben avec un plateau de tournage, mais aussi avec le scénariste David Loughery, responsable du script de sa série B de science-fiction Dreamscape avec Dennis Quaid en 1984. Le slogan de ce film était alors «fermez vos yeux, et que le cauchemar commence», et avouons qu'il collerait plutôt pas mal à Penthouse North. Allez, pour le plaisir, voici le trailer de Dreamscape en bonus, avec du bon vieil effet spécial fait à la main:

Alexandre Hervaud

Alexandre Hervaud
Alexandre Hervaud (231 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte