CultureCulture

Trailer est-il? Rapturepalooza, Jésus flambé et corbeaux vulgaires

Alexandre Hervaud, mis à jour le 11.03.2013 à 18 h 19

Il pleut du sang, des météores et des zombies fument des joints: pas de doute, l'Antéchrist a débarqué. On va bien rigoler.

Black Devil Disco Club - DR

Black Devil Disco Club - DR

Il y a quelques semaines, on partageait ici-même avec enthousiasme le trailer de It's a disaster, comédie apocalyptique en mode huis clos fort prometteuse, signalant alors que le fait d'avoir dépassé la deadline maya de décembre 2012 ne signifiait pas pour autant l'extinction de ce genre de productions. Bien au contraire, puisqu'on attend dans les mois suivants le très certainement hilarant This is the end, avec une belle brochette de rigolos US proches de Judd Apatow jouant leurs propres rôles en pleine fin du monde: Seth Rogen, James Franco, Paul Rudd, Jonah Hill, Michael Cera, Jason Segel, Danny McBride, Craig Robinson...

De toute cette liste d'acteurs (oui, c'est assez macho mais le film comptera aussi au casting Rihanna, Mindy Kaling et Emma Watson), le nom le moins connu est sans doute celui de Craig Robinson, gros nounours black connu pour son rôle de Darryl dans la série The Office (version américaine) et une pelletée de rôles dans des films bien cons (La machine à démonter le temps, The Goods: live hard, sell hard, etc.).

Le hasard fait que Robinson est à l'affiche d'une autre comédie ricaine surfant sur la fin du monde, Rapturepalooza, sans doute moins meta/drôle que This is the end mais remplie de visions tout aussi improbables.

Robinson joue en effet dans le film The Beast, la bête, autrement dit l'Antéchrist lui-même dont l'arrivée sur terre est accompagnée de fléaux divers de type pluie de sang, de météores, arrivée de zombies fumeurs de joints et autres corbeaux qui parlent (vulgairement).

Deux jeunes amoureux vont tenter de s'opposer au Malin: ils sont incarnés par la jolie Anna Kendrick aperçue dans l'affligeante saga Twilight mais également dans le cool 50/50 (avec Seth Rogen, d'ailleurs) et John Francis Daley révélé dans la série Freaks and Geeks (aux côtés, je vous le donne en mille, de Seth Rogen). Regardez comme ils sont mignons:

Le trailer fort généreux permet d'apprécier la présence d'autres rigolos qu'on aime bien comme ce beauf de Rob Corddry (Children's Hospital) ou encore Ken Jeong (Very Bad Trip) qui joue visiblement le rôle... de Dieu, dont le fils Jésus apparaissant sur un cheval volant est réduit en barbecue à coup de rayon laser. Une idée totalement débile pas si étonnante sachant que Rapturepalooza a été écrit par le cerveau malade d'un certain Chris Matheson, scénariste du culte Bill and Ted's Excellent Adventure à la fin des années 1980 avec un certain Keanu Reeves. Matheson s'est depuis reconverti à l'enseignement du scénario du côté de Portland, Oregon. J'aurais tellement aimé avoir un prof comme lui, à la fac.

Alexandre Hervaud

PS: je ne résiste pas à la tentation de poster ici le court-métrage The Apocalypse, projeté au dernier festival de Sundance et mis en ligne sur YouTube dans la foulée. Le résultat, gore à souhait, évoque un peu la comédie culte Idiocracy, et on retrouve dans le rôle principal un autre camarade de lycée (fictif) de Seth Rogen, à savoir Martin Starr, lui aussi révélé dans Freaks and Geeks:

Alexandre Hervaud
Alexandre Hervaud (231 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte