CultureCulture

Disney va-t-il abandonner ses traditionnels dessins animés?

Mathilde Sagaire, mis à jour le 08.03.2013 à 13 h 08

Affiche française de La Princesse et la Grenouille

Affiche française de La Princesse et la Grenouille

Panique chez les fans de la première heure des dessins animés Disney. Les studios ont avoué, mercredi 5 mars, qu’aucune de leurs compagnies d’animation ne travaillait actuellement sur des projets de film d'animation en 2D, et qu’ils n’avaient pas prévu pour l’instant de le faire à nouveau, explique le Guardian.

Lors d'une réunion à Phoenix, le directeur général Bob Iger a déclaré:

«A ma connaissance, nous ne développons pas de film d'animation en 2D ou dessiné à la main à l'heure actuelle.»

Les amateurs de dessins animés Disney avaient pourtant eu une lueur d’espoir en 2009, lorsque John Lasseter, l'actuel directeur artistique de la société, avait réembauché des dessinateurs victimes d’une vague de licenciements dans les années 1990 à cause de l’arrivée des technologies informatiques. Il avait dit à l'époque que «le consensus général était que le public ne voulait plus voir des films animés dessinés à la main, ce qui est bien sûr complètement ridicule».

Mais pour le Guardian, l'annonce du 5 mars représente bien un tournant:

«Bien qu’Iger n’ait pas exclu de retourner vers le style qui a rendu la compagnie célèbre à l’avenir, la longue période de gestation pour les productions animées d’Hollywood implique un vide de plusieurs années avant qu’un nouveau film puisse émerger.»

De plus, l’une des dernières productions Disney en date à avoir utilisé le dessin, La Princesse et la Grenouille (2010), n’avait pas réussi, malgré un bon accueil, à égaler les bénéfices des films d'animation à succès Volt et Raiponce, avec 267 millions de dollars de recettes, contre respectivement 310 millions et 590 millions de dollars.

Mais parler d'abandon pur et simple est exagéré, car Disney ne peut pas totalement laisser tomber le dessin. Son court-métrage Paperman, récompensé aux derniers Oscars, mélange la 2D et la 3D grâce à l’utilisation d’un nouveau logiciel appelé Meander. De même, un blogueur spécialisé dans l’univers des comics et de l’animation a assuré que Disney était en train de préparer au moins un long métrage s’inspirant de cette nouvelle technique, ou tout au moins nécessitant des «animateurs pour dessiner des images plutôt que les modéliser».

Pour une journaliste de HLNtv :

«Le format est toujours là, mais il est juste en train de se moderniser pour s’adapter à l’époque.»

Et d’ajouter:

«En attendant, si vous préférez la 2D, vous devriez adorer les films des studios Ghibli […]. Le studio d’animation japonais utilise strictement les méthodes de la 2D, préférant compter sur les éprouvés crayons et papiers.»

Dirigé par Hayao Miyazaki, il compte notamment à son actif Princesse Mononoké ou Le Voyage de Chihiro.

Mathilde Sagaire
Mathilde Sagaire (85 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte