Culture / Culture

Trailer est-il? «Kamasutra 3D», du relief pour un vieux texte

Temps de lecture : 2 min

Un réalisateur indien s'est risqué à adapter le Kamasutra en 3D, quitte à ce que le film ne sorte jamais dans son pays natal.

Le printemps arrive (DR).
Le printemps arrive (DR).

Le réalisateur indien Rupesh Paul n'a pas, à première vue, une filmographie alléchante. On a beaucoup ri en regardant le trailer de son Saint Dracula 3D mais la chose se voulant sérieuse, l'effet escompté n'était pas vraiment au rendez-vous.

Qu'à cela ne tienne, Rupesh entend bien fêter dignement le centenaire du cinéma indien en 2013 avec un film fort à propos: Kamasutra 3D, tiré du fameux recueil indien attribué à Vâtsyâyana, connu pour son éventail de positions sexuelles.

Attention, qu'on ne vienne pas taxer Rupesh Paul d'opportunisme ou de cochonnerie: «C'est un texte sacré, c'est très pathétique d'en associer le nom avec le porno de temps à autre», avance celui qui ne compte donc pas verser trop dans l'explicite, mais qui ne s'interdira pas non plus de montrer un peu de chair («Oui, il n'y aura pas de compromis concernant la nudité créative [sic] pour apaiser la police morale»).

Concernant l'usage de la 3D, que le réalisateur qualifie de «meilleur format pour dépeindre l'érotisme classique», l'objectif est de «donner une dimension supplémentaire [la 3e du coup, non?, ndlr] aux positions sexuelles décrites dans le texte». Pour le plaisir des yeux, découvrons donc les premières images de films, uniquement composées de «tableaux» féminins solitaires, le tout sur fond de musique très improbable:

Pour sa tête d'affiche, Rupesh Paul a eu le bon goût d'engager Sherlyn Chopra, dont la participation à un shooting du magazine Playboy avait fait couler beaucoup d'encre (entre autre) au pays de Gandhi. A ce sujet, on notera comme l'ont fait les collègues de Twitchfilm que la nudité affichée dans la bande-annonce du film le privera d'office d'une exploitation en salle dans son pays d'origine, la faute à des règles strictes en la matière. On imagine sans peine que les internautes indiens sauront se débrouiller pour en dénicher une copie le moment venu...

Alexandre Hervaud

Alexandre Hervaud Journaliste

Newsletters

New York, années 1980, souvenirs d’une époque disparue

New York, années 1980, souvenirs d’une époque disparue

Regarder les photographies de New York prises par Robert Herman dans les années 1980, c’est un petit peu comme regarder un film. Une fois transportés vers une époque de New York de plus en plus aimée et mythifiée à mesure qu’on s’en éloigne, le...

Beyoncé et Britney Spears doivent beaucoup à Michael Jackson (pas le chanteur, le danseur)

Beyoncé et Britney Spears doivent beaucoup à Michael Jackson (pas le chanteur, le danseur)

Moonwalk, anti-gravity lean, balancé testiculaire… Michael Jackson maîtrisait certes des «steps» hors de portée du commun des mortels, mais il a surtout introduit une certaine idée du métissage chorégraphique sur les dance floors.

Voici ce que vous auriez pu faire des 16.000 ans que vous avez passé à regarder «Gangnam Style»

Voici ce que vous auriez pu faire des 16.000 ans que vous avez passé à regarder «Gangnam Style»

Le clip de Gangnam Style, le tube du sud-coréen Psy, a dépassé la barre des 2 milliards de vues sur Youtube cette semaine. Depuis le 12 juillet 2012, date de mise en ligne de la vidéo sur YouTube, nous aurions ainsi passé plus de 140 millions d...

Newsletters