Culture

Trailer est-il? Scenic Route, baston désertique entre amis

Temps de lecture : 2 min

Deux vieux potes, un road trip, une panne dans le désert et des esprits qui s'échauffent au menu de ce film tendu présenté au SXSW, à Austin.

On the Scenic Route again - DR
On the Scenic Route again - DR

Dans 90% des cas –une statistique purement instinctive, sachez-le– les bagarres au cinéma, et on parle ici de bastons à base de torgnoles viriles, ont pour protagonistes un personnage présenté comme «le gentil», et un autre comme «le méchant». On caricature à l'extrême en évacuant la notion d'anti-héros et en simplifiant beaucoup, mais vous voyez le topo.

Parmi les 10% de fight restant, on trouve la bien plus excitante configuration «gentil versus gentil», ou quand deux personnages aimables et attachants s'avèrent plus ou moins contraints de se démolir la tronche pour une raison X ou Y.

La meilleure scène du génial Invasion Los Angeles de John Carpenter en est le parfait exemple.

Ceci nous amène tout naturellement au film Scenic Route, qui sera présenté au festival SXSW, et dont le pitch est le suivant: Mitchell et Carter sont deux vieux potes qui s'étaient perdus de vue et se retrouvent à l'occasion d'un road trip. Leur véhicule tombe en panne au milieu du désert, et les deux ex-meilleurs amis au monde vont commencer à s'affronter, d'abord verbalement puis carrément physiquement comme le montre le très alléchant teaser mis en ligne récemment:

Le film est réalisé par deux frangins, Kevin et Michael Gaetz, fils d'un comédien régulier des scènes de Broadway, qui réalisent ensemble des films depuis leur plus jeune âge et partagent un drôle de hobby: la chasse aux tornades.

Dans les deux rôles principaux qui portent littéralement le film, on retrouve un habitué de la franchise Transformers, Josh Duhamel (méconnaissable et flippant sur l'affiche) ainsi que Dan Fogler, le grassouillet rigolo vu dans Fanboys ou le très con Balles de feu avec un improbable Christopher Walken organisateur de tournois de ping pong clandestins. Un duo décidemment geek versus bad boy qui pourrait créer la surprise prochainement du côté d'Austin, Texas, d'où viendront les premiers retours critiques de la chose.

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Alexandre Hervaud

Newsletters

«Ailleurs, partout» et «Ziyara», trajets de vie et de mémoire

«Ailleurs, partout» et «Ziyara», trajets de vie et de mémoire

Le film d'Isabelle Ingold et Vivianne Perelmuter invente un émouvant dispositif visuel et sonore pour faire éprouver le gouffre ouvert par les phénomènes migratoires actuels. Celui de Simone Bitton chemine parmi les traces d'un monde disparu, qui interroge le présent.

«Le Diable n'existe pas» y va vigoureusement par quatre chemins

«Le Diable n'existe pas» y va vigoureusement par quatre chemins

Le film de Mohammad Rasoulof assemble quatre récits en forme de contes contemporains pour faire éprouver comment l'usage de la peine de mort par un régime répressif contamine chacun.

«Madres Paralelas», amours de femmes dans un palais des glaces

«Madres Paralelas», amours de femmes dans un palais des glaces

Grâce notamment à l'interprétation toute en finesse de ses deux actrices principales, le film le plus accompli d'Almodóvar depuis une bonne décennie compose une émouvante, subtile et finalement joyeuse carte des émotions.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio