Culture

Oscars 2013: L'Odyssée de Pi, Argo et Daniel Day-Lewis, les résultats complets des Oscars

Temps de lecture : 2 min

«Argo» remporte l'Oscar du meilleur film, mais c'est Ang Lee et pas Steven Spielberg qui gagne celui du meilleur réalisateur.

Pendant les préparations de la 85ème cérémonie des Oscars, à Hollywood, le 21 février 2013. REUTERS/Lucas Jackson
Pendant les préparations de la 85ème cérémonie des Oscars, à Hollywood, le 21 février 2013. REUTERS/Lucas Jackson

La soirée des Oscars 2013 avait pour thème la musique au cinéma, et la soirée a donc été rythmée par une dizaine de numéros musicaux, au point qu'on se croyait parfois devant les Tony Awards, la cérémonie américaine qui récompense les pièces de théâtre et les comédies musicales de Broadway.

Petite surprise avec la victoire de l'Oscar du meilleur réalisateur par Ang Lee, pour L'Odyssée de Pi, là où on attendait plutôt Steven Spielberg pour Lincoln. Comme prévu, Argo a remporté l'Oscar du meilleur film, Jennifer Lawrence celui de la meilleure actrice pour son rôle dans Happiness Therapy, et Daniel Day-Lewis du meilleur acteur, pour Lincoln.

Amour a pu ajouter à ses cinq César l'Oscar du meilleur film étranger, devenant le premier film à remporter cette récompense et un César du meilleur film depuis Les invasions barbares.

Meilleur acteur dans un second rôle: Christoph Waltz, dans Django Unchained

Lire notre entretien avec Quentin Tarantino: «Django Unchained, une histoire de Noirs, mais aussi un western»

Meilleur court-métrage d'animation: Paperman, de John Kahrs

Meilleur film d'animation: Rebelle, de Mark Andrews and Brenda Chapman

Lire notre article sur Rebelle, le premier Disney dont l'héroïne a les cheveux bouclés

Meilleure photo: Claudio Miranda pour L'Odyssée de Pi

Meilleurs effets visuels: Bill Westenhofer, Guillaume Rocheron, Erik-Jan De Boer and Donald R. Elliott, pour L'Odyssée de Pi

Lire notre article sur L'Odyssée de Pi, un petit pas pour la 3D, malgré tout

Meilleur costume: Jacqueline Durran, pour Anna Karenine

Meilleur maquillage et coiffure: Lisa Westcott et Julie Dartnell, pour Les Miserables

Lire notre article sur les 5 mauvaises raisons d'aller voir Les Miserables

Meilleur court-métrage: Curfew, de Shawn Christensen

Meilleur court-métrage documentaire: Inocente, de Sean Fine and Andrea Nix Fine

Meilleur documentaire: Sugar Man, de Malik Bendjelloul and Simon Chinn

Meilleur film étranger: Amour, de Michael Haneke

Lire notre critique d'Amour, ou l'irruption du mal

Meilleur mixage son: Andy Nelson, Mark Paterson and Simon Hayes pour Les Misérables

Meilleur montage son: Paul N.J. Ottosson, pour Zero Dark Thirty, à égalité avec Per Hallberg and Karen Baker Landers, pour Skyfall

Meilleure actrice dans un second rôle: Anne Hathaway, dans Les Misérables

Meilleur montage: William Goldenberg, pour Argo

Meilleurs décors: Rick Carter et Jim Erickson, pour Lincoln

Meilleure musique: Mychael Danna, pour L'Odyssée de Pi

Meilleure chanson: Skyfall, d'Adele et Paul Epworth, pour Skyfall

Meilleure adaptation: Chris Terrio, pour Argo

Meilleur scénario original: Quentin Tarantino, pour Django Unchained

Meilleur réalisateur: Ang Lee, pour L'Odyssée de Pi

Meilleure actrice: Jennifer Lawrence, pour Happiness Therapy

Meilleur acteur: Daniel Day-Lewis, pour Lincoln

Lire notre article sur Django Unchained et Lincoln, il était deux fois la révolution

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Meilleur film: Grant Heslov, Ben Affleck and George Clooney, pour Argo

Newsletters

«Ailleurs, partout» et «Ziyara», trajets de vie et de mémoire

«Ailleurs, partout» et «Ziyara», trajets de vie et de mémoire

Le film d'Isabelle Ingold et Vivianne Perelmuter invente un émouvant dispositif visuel et sonore pour faire éprouver le gouffre ouvert par les phénomènes migratoires actuels. Celui de Simone Bitton chemine parmi les traces d'un monde disparu, qui interroge le présent.

«Le Diable n'existe pas» y va vigoureusement par quatre chemins

«Le Diable n'existe pas» y va vigoureusement par quatre chemins

Le film de Mohammad Rasoulof assemble quatre récits en forme de contes contemporains pour faire éprouver comment l'usage de la peine de mort par un régime répressif contamine chacun.

«Madres Paralelas», amours de femmes dans un palais des glaces

«Madres Paralelas», amours de femmes dans un palais des glaces

Grâce notamment à l'interprétation toute en finesse de ses deux actrices principales, le film le plus accompli d'Almodóvar depuis une bonne décennie compose une émouvante, subtile et finalement joyeuse carte des émotions.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio