Culture / Culture

Le plus grand fiasco militaire de Dark Vador: la bataille de Hoth dans l'Empire contre-attaque

Temps de lecture : 2 min

Capture d'écran de YouTube
Capture d'écran de YouTube

Comment Dark Vador a-t-il fait pour perdre la bataille de Hoth? C’est à cette question très sérieuse qu’a décidé de répondre Spencer Ackerman dans un billet génial sur le blog Danger Room du magazine Wired. Il y analyse, schémas à l’appui, la stratégie militaire désastreuse des forces de l’Empire au cours de cette bataille qui se joue au début de L’Empire contre-attaque, et qui semblait gagnée d’avance pour Dark Vador et ses troupes.

Les forces en présence semblent en effet complètement déséquilibrées. Côté rebelles, une seule base défendue par de l’artillerie légère au nord, un canon à ions comme seule défense anti-aérienne et un champ d’énergie qui dévie les lasers impériaux mais n’empêche pas les vaisseaux ennemis de pénétrer dans l’atmosphère de la planète glaciale.

De l’autre côté, l’Empire dispose de moyens militaires colossaux, dont une flotte impressionnante de destroyers stellaires, qui auraient dû lui permettre de facilement détruire cette base où trois des personnages les plus importants de la rébellion (le futur Jedi Luke Skywalker, le pilote de génie Han Solo et la princesse Leia) étaient rassemblés et vulnérables.


Schéma accompagnant l'article de Danger Room, Simon Lutrin, Ross Patton, Dennis Crothers

Mais entre une sous-estimation totale de l’adversaire (Vador n’envoie que six destroyers), des erreurs stratégiques grossières (l’amiral Ozzel, qui est en charge de l’offensive, fait sortir sa flotte de l'hyperespace trop près de la planète, gâchant tout effet de surprise) et une incapacité à tirer les leçons des batailles passée (Vador n’envoie aucun soutien aérien pour couvrir l’offensive terrestre de ses TB-TT alors qu'il connaît les qualités des pilotes rebelles depuis la destruction de l’Etoile noire), l’opération restera finalement comme un terrible fiasco dans les annales impériales.

Cela ne l’empêche pas d'être l'une des scènes de bataille les plus mémorables de la franchise Star Wars, au point qu’un fan a recréé la bataille entière en miniature dans son salon.

Grégoire Fleurot Journaliste

Newsletters

New York, années 1980, souvenirs d’une époque disparue

New York, années 1980, souvenirs d’une époque disparue

Regarder les photographies de New York prises par Robert Herman dans les années 1980, c’est un petit peu comme regarder un film. Une fois transportés vers une époque de New York de plus en plus aimée et mythifiée à mesure qu’on s’en éloigne, le...

Beyoncé et Britney Spears doivent beaucoup à Michael Jackson (pas le chanteur, le danseur)

Beyoncé et Britney Spears doivent beaucoup à Michael Jackson (pas le chanteur, le danseur)

Moonwalk, anti-gravity lean, balancé testiculaire… Michael Jackson maîtrisait certes des «steps» hors de portée du commun des mortels, mais il a surtout introduit une certaine idée du métissage chorégraphique sur les dance floors.

Voici ce que vous auriez pu faire des 16.000 ans que vous avez passé à regarder «Gangnam Style»

Voici ce que vous auriez pu faire des 16.000 ans que vous avez passé à regarder «Gangnam Style»

Le clip de Gangnam Style, le tube du sud-coréen Psy, a dépassé la barre des 2 milliards de vues sur Youtube cette semaine. Depuis le 12 juillet 2012, date de mise en ligne de la vidéo sur YouTube, nous aurions ainsi passé plus de 140 millions d...

Newsletters