Culture

Trailer est-il? I am Divine, la reine des drag queens

Temps de lecture : 2 min

Un docu se penche sur Divine, la géniale égérie drag des films trash de John Waters, par ailleurs icône disco.

Divine en pleines formes - DR
Divine en pleines formes - DR

En mars prochain, nous fêterons –le terme n'est peut-être pas adéquat... quoique si, en fait, c'est tout à fait ça– bref, nous fêterons le 25e anniversaire de la mort de Harris Glenn Milstead, plus connue sous son nom de scène (et avec sa perruque) de Divine.

Un documentaire sobrement intitulé I am Divine sera bientôt présenté au festival texan de South by Southwest (SXSW) et retrace le parcours de cette personnalité hors norme.

Actrice, chanteuse disco, et drag queen, Divine tient son surnom du réalisateur John Waters, originaire comme elle/lui de Baltimore, et qui lui donne ses premiers rôles au cinéma et la fera tourner dans ses classiques trash que sont Polyester, Hairspray ou encore Pink Flamingos, dans lequel Divine se repaît des excréments tout frais d'un chien.

Niveau musique, on profitera de l'occasion pour dire que c'est bien Divine qui est à l'origine du tube You Think You'Re A Man, dont la chouette reprise signée The Vaselines semble parfois plus connue que l'originale, que l'envie de partager ici nous démange:

Le projet I am Divine a été en partie financé par les internautes via Kickstarter à hauteur de 52.000 dollars (sur un objectif de 40.000), utilisés majoritairement pour payer les droits des nombreux extraits qui parcourent le docu, comme en témoigne sa bande-annonce:

Les fans peuvent être rassurés: non seulement le docu a été approuvé par John Waters lui-même, qui intervient évidemment dedans pour livrer son témoignage, mais il est signé Jeffrey Schwarz, réalisateur américain spécialiste en making of (il a bossé notamment pour Scorsese, Verhoeven, Lynch...) déjà responsable de plusieurs docus primés, notamment un sur William Castle, le roi de l'horreur américaine, précurseur de Roger Corman, sans oublier ses nombreux travaux engagés pour la cause LGBT. Le CV idéal pour s'atteler à une icône comme Divine, donc.

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Alexandre Hervaud

Newsletters

Deux épouses mortes, un rockeur blanchi: Jerry Lee Lewis est-il si innocent?

Deux épouses mortes, un rockeur blanchi: Jerry Lee Lewis est-il si innocent?

Mythe du rock'n'roll, Lewis est avant tout un homme d'une violence terrible. En 1983, sa quatrième femme, Shawn Michelle Lewis, est retrouvée morte à leur domicile. Un décès mystérieux, une enquête bâclée, et des soupçons qui pèsent fortement sur celui que tout le monde surnomme The Killer.

Comment écrire un roman quand on n'a pas d'histoire à raconter?

Comment écrire un roman quand on n'a pas d'histoire à raconter?

Un scénariste et romancier répond.

L'organisation du Super Bowl demande aux danseurs et danseuses de travailler gratuitement

L'organisation du Super Bowl demande aux danseurs et danseuses de travailler gratuitement

De l'exploitation en bonne et due forme, qui concerne avant tout les artistes afro-américains.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio