CultureCulture

VIDÉO - Beyoncé chante l'hymne national américain en live pour faire taire la polémique sur le play-back

Cécile Dehesdin, mis à jour le 01.02.2013 à 11 h 02

Beyoncé part de sa conférence de presse à la Nouvelle Orléans, en Louisiane, le 31 janvier 2013. REUTERS/Gary Hershorn

Beyoncé part de sa conférence de presse à la Nouvelle Orléans, en Louisiane, le 31 janvier 2013. REUTERS/Gary Hershorn

Beyoncé vient de démontrer pourquoi elle était une si grande star, en très exactement 2 minutes et 20 secondes. Son interprétation de l'hymne national américain pendant la deuxième inauguration de Barack Obama a créé une polémique dont les médias américains ont presque plus parlé que de l'inauguration elle-même: après une belle prestation, on a appris qu'elle avait chanté en play-back / mais en fait non / mais peut-être que si / OH MON DIEU la vie vaut-elle d'être vécue si Beyoncé chante en play-back???

La star n'a pas commenté depuis une semaine, postant à la place sur son Tumblr des images de ses répétitions pour le Super Bowl –elle est la tête d'affiche du show musical de la mi-temps–, et c'est dans le cadre du Super Bowl qu'elle a répondu, un peu moins de deux semaines après l'inauguration.

Alors que les journalistes étaient rassemblés pour une conférence de presse de la chanteuse sur sa performance à venir ce jeudi 31 janvier, elle s'est avancée sur l'estrade, a demandé aux gens présents de bien vouloir se lever, puis a chanté une –superbe– version a capella de l'hymne national américain, avec le petit air satisfait de celle qui sait qu'elle est en train de faire taire ses critiques:

D'après le Huffington Post, après un sourire à la fin de l'hymne, la chanteuse a lâché un simple «quelqu'un a une question?». Ceux qui se sont passionnés pour la polémique n'en ressortiront pas nécessairement satisfaits. Interrogée sur son interprétation lors de l'inauguration, Beyoncé a déclaré:

«Je n'ai pas eu le temps de répéter avec l'orchestre. Sans véritable test son, je n'étais pas à l'aise avec le fait de prendre un risque. C'était le président et l'inauguration, et je voulais que lui et mon pays soient fiers, donc j'ai décidé de chanter par dessus ma version enregistrée, ce qui est très commun dans l'industrie de la musique. Et je suis très fière de ma performance.»

Ce qui ne nous dit pas si on entendait surtout sa voix live ou sa voix enregistrée. Elle a tout de même précisé, à propos du Super Bowl:

«Je chanterai absolument en direct. Je me suis beaucoup entraînée. C'est ce pour quoi je suis née.»

Cécile Dehesdin
Cécile Dehesdin (610 articles)
Rédactrice en chef adjointe
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte