Culture / Culture

Disney a eu raison de choisir J.J. Abrams pour le prochain Star Wars

Temps de lecture : 2 min

J.J. Abrams à Beverly ills le 6 décembre 2011, REUTERS/GUS RUELAS
J.J. Abrams à Beverly ills le 6 décembre 2011, REUTERS/GUS RUELAS

Le suspense a pris fin. Alors que les noms de Christopher Nolan et de Wes Anderson avaient circulé, The Wrap a révélé jeudi 24 janvier que ce sera finalement J.J. Abrams qui réalisera le nouveau film de Star Wars, dont la sortie est prévue en 2015.

Le site Deadline a ensuite publié son propre article, et un journaliste de The Hollywood Reporter a affirmé qu’il pouvait également confirmer le choix. Abrams faisait partie des candidats potentiels depuis que George Lucas avait vendu les droits de la saga à Disney, même s’il avait dans un premier temps nié être intéressé. Heureusement, le réalisateur a changé d’avis, et a décidé de s’attaquer à la tâche immense de rétablir l’équilibre de la force.

S’il y avait d’autres possibilités intrigantes comme Guillermo de Toro ou Brad Bird, le choix d’Abrams semble plutôt intelligent de la part de Disney. Le réalisateur a déjà démontré son savoir-faire en matière de science-fiction avec Lost et Super 8, et a montré une capacité à ressusciter des franchises sur le déclin avec Mission Impossible III ou encore sa version de Star Trek. Quoi qu’il en soit, on peut être sûrs qu’Abrams veut ce qu’il y a de mieux pour la franchise Star Wars. En 2009, il avait déclaré:

«Enfant, Star Wars était bien plus mon truc que Star Trek.»

De manière plus étonnante, Deadline et The Wrap rapportent tous deux que Ben Affleck était aussi dans la course pour le poste. Avec seulement trois films à son actif, cela aurait été un pari risqué, surtout vu son inexpérience en matière de science-fiction et son peu d’intérêt pour le genre. Certes, Argo parle d’une fausse suite de Star Wars, mais rien à se mettre sous la dent à part quelques storyboards et costumes. Avec Abrams, Disney a choisi de rester fidèle à l’esprit de la franchise tout en tentant de revenir au niveau de créativité qui lui manque depuis que les Ewoks ont fêté leur victoire sur Endor.

Pour patienter avant les premières fuites sur le scénario du futur film, le site Vulture a recensé tout ce que l’on peut s’attendre de trouver dans le prochain Star Wars, en se fondant sur la filmographie d’Abrams.

Aisha Harris

Traduit et adapté par Grégoire Fleurot

Aisha Harris Journaliste

Newsletters

Plusieurs musées refusent les dons de la famille Sackler, propriétaire d'un laboratoire d'opioïdes

Plusieurs musées refusent les dons de la famille Sackler, propriétaire d'un laboratoire d'opioïdes

La firme produit notamment l'OxyContin, un anti-douleur surpuissant qui tuerait plus de cent personnes par jour aux États-Unis.

Vingt ans après, les films de 1999 impressionnent toujours

Vingt ans après, les films de 1999 impressionnent toujours

«Matrix», «Fight Club», «Eyes Wide Shut» et «Sixième Sens» ont 20 ans. Fleurons d’une exceptionnelle année, ces films américains exprimaient brillamment les angoisses de la fin de siècle.

Ces personnages de l’histoire de France qui ne parlaient pas français

Ces personnages de l’histoire de France qui ne parlaient pas français

Même les cinéastes, qui soignent tant les costumes, semblent s'en désintéresser. Pourtant, la langue parlée par quelques grands acteurs de l'histoire a laissé des traces profondes.

Newsletters