« article précédent

article suivant »

Le film manqué d'Hitchcock et Nabokov

Nabokov et Hitchcock via Wikipedia. License CC.

Nabokov n’a jamais été franchement facile à adapter en attestent plusieurs tentatives de cinéastes, pas des moindres, mais pour des résultats pas toujours réussis... Mais il y en a un qui aurait bien pu réussir: Alfred Hitchcock. Alfred et Vladimir avaient beaucoup d’admiration l’un pour l’autre. L’écrivain estimait que l’humour noir du cinéaste était assez proche du sien. Et ils correspondaient.

The American Reader vient de mettre en ligne des extraits de leur correspondance, relève Flavorwire. Le réalisateur britannique demandait au romancier russe de collaborer avec lui sur quelques idées de scénarios.

Dans une lettre du 19 novembre 1964, Hitchcock écrivait:

«La première idée, à laquelle je pense depuis un moment, repose sur une question dont je ne pense pas qu’elle a déjà été traitée ni au cinéma ni, pour autant que je sache, en littérature. C’est celle d’une femme qui serait associée, parce qu’elle serait son épouse ou sa fiancée, à un transfuge

Il lui explique un peu son idée: par exemple un scientifique qui aurait décidé de travailler pour l’ennemi –Hitchcock écrit en pleine Guerre Froide, un Rideau de fer tranche l’Europe. Il ajoute:

«Quoi qu’il en soit, Monsieur Nabokov, le genre d’histoire que je recherche est une histoire pleine d’émotion, de psychologie, narrée avec de l’action et du mouvement, et une histoire qui me permettrait, bien sûr, de m’adonner au suspense typiquement hitchockien.»

Nabokov lui répond le 28 novembre 1964 par quelques ébauches d’idées.

L’un des scénarios de Nabokov est le suivant:

«Une fille, une étoile montante pas franchement de la première importance, est courtisée par un astronaute en herbe. Elle est légèrement condescendante envers lui; elle a une liaison avec lui mais pourrait bien en avoir avec d’autres, ou avec un autre, en même temps.

Un jour il est envoyé dans sa première expédition, sur une étoile lointaine. Il y va et revient auréolé de succès. L’équilibre entre eux a changé. Il est l’homme le plus célèbre du pays et son ascension à elle s’est interrompue à un niveau médiocre. Elle est bien contente d’être avec lui désormais, mais elle se rend bientôt compte qu’il n’est plus le même qu’avant son départ. Elle ne parvient pas à savoir ce qui a changé. Le temps passé, elle se fait de plus en plus de soucis, prend peur, puis panique. J’ai un dénouement des plus passionnants pour cette intrigue.»

Mais on ne saura pas lequel. Frustrant hein?

Vous pouvez donc l'inventer ici. Et gagner un an d'abonnement à Slate...

C.P.

1 réaction

« article précédent

article suivant »

OUTILS
> taille du texte