Le tour du monde des films de vacancesCulture

«La plage», paradis perdu [épisode 13]

Anastasia Lévy, mis à jour le 28.07.2012 à 8 h 39

L'été dernier, Slate vous avait proposé un tour de France des films de vacances, de Tati à Podalydès en passant par Rohmer. Cette année, nous avons cassé notre tirelire pour vous offrir un tour du monde en vingt-et-une destinations, autant de films et quelques bons conseils de vacances au passage. Treizième épisode en Thaïlande avec La Plage, de Danny Boyle (2000).


La Plage - Bande annonce 3 vost par CineMovies.fr

L’histoire

Richard, un jeune Américain, voyage en Thaïlande, en quête de sensations fortes. Là, on lui donne une carte qui mènerait à une île paradisiaque cachée de tous. Il rencontre deux Français dans un hôtel de Bangkok, et les trois nouveaux amis se mettent en route. Ils trouvent un coin de paradis, dans lequel une communauté vit visiblement en parfaite intelligence.

Le lieu

Le sud de la Thaïlande. La fameuse plage montrée dans le film se trouve sur l’île de Koh Phi Phi Lee.

Ce que j’en pense

Malgré ses efforts répétés, Danny Boyle a rarement été aussi peu subtil. Peu inspiré, le réalisateur de Trainspotting livre un film d’ado, sur des adultes qui ne veulent pas grandir. Mais les Robinsons du dimanche ne s’encanaillent finalement pas plus que le film ne sort des sentiers battus. Son style est ramolli (ça doit être la touffeur tropicale) autant que ses acteurs, qui surjouent et ont l’air de se débattre pour se donner un peu de consistance. Danny Boyle entre ici dans le panthéon des réalisateurs qui arrivent à rendre mauvais les meilleurs acteurs du monde: Tilda Swinton réussit à y être pathétique, c’est presque aussi fort que ce qu’a fait Spielberg quelques années plus tard avec Cate Blanchett dans Indiana Jones et le crâne de cristal.

La réplique qui donne l’ambiance des vacances

«Comme tous les touristes, vous ne voulez aucun risque. Comme en Amérique! Ne refusez jamais une invitation. Ne résistez pas à l’inconnu. Ne soyez jamais impoli. Et ne vous éternisez jamais. Gardez l’esprit ouvert et imprégnez-vous de vos expériences. Et si ça fait mal, c’est que ça en valait probablement la peine.»

Le conseil

Touristes en mal d’exotisme, ne vous lancez pas à l’aventure plus que vous n’en avez les moyens.

A.L.

Anastasia Lévy
Anastasia Lévy (29 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte