Culture

Conversation avec Wes Anderson: «Les adultes et les enfants ne sont pas si différents»

Temps de lecture : 2 min

Le réalisateur américain, qui fait l'ouverture du Festival de Cannes, s'est entretenu avec Slate.com.

«Moonrise Kingdom», de Wes Anderson
«Moonrise Kingdom», de Wes Anderson

Le réalisateur de La Famille Tenenbaum et de La Vie Aquatique fait l'ouverture du Festival de Cannes avec Moonrise Kingdom. De nouveau, Wes Anderson place dans un monde fantaisiste ses acteurs fétiches (Bill Murray, Jason Schwartzman...) et mêle adultes qui n'ont jamais complètement fini de grandir et enfants parfois plus matures que leurs aînés.

Dans un entretien avec Slate.com (réalisé à Paris avant le Festival) Wes Anderson raconte:

«Ça se passe dans les années 1960, à une époque à laquelle beaucoup de choses s’apprêtent à changer. La relation entre les deux enfants, qui est au centre du film, reflète sans doute mes propres sentiments à cet âge-là, mes propres fantasmes. Ces enfants partent ensemble à l’aventure, ils fuguent. Et la petite fille pense que son kit de survie, ce qui lui est indispensable, c’est une valise pleine de livres. Ce sont plutôt des livres fantastiques et au bout d’un moment je me suis dit, peut-être que le film devrait donner le sentiment qu’il pourrait lui aussi être dans la valise, avec tous ces livres.»

Le réalisateur raconte comment s'est déroulé le choix des deux jeunes acteurs, et de manière plus générale le travail avec des enfants. «Les adultes et les enfants ne sont pas si différents des autres je crois. Ils sont face à des questions similaires», juge-t-il.

Dans une autre partie d’interview, Wes Anderson répond à une série de questions posées par les internautes et lecteurs de Slate.com. Quel serait son dernier repas? Quelles sont ses sources d’inspiration principales? Pourquoi choisir Françoise Hardy pour la bande son de Moonrise Kingdom?

Newsletters

Ceux qui rêvent à une France uniforme ne l'aiment pas vraiment

Ceux qui rêvent à une France uniforme ne l'aiment pas vraiment

L'acteur Saïd Taghmaoui, révélé au grand public dans le film «La Haine», raconte l'itinéraire de l'enfant français qu'il était hier et livre une analyse sur le traitement que son pays natal réserve à ceux d'aujourd'hui.

Un écrivain turc doit-il avoir fait de la prison pour plaire aux jurys littéraires français?

Un écrivain turc doit-il avoir fait de la prison pour plaire aux jurys littéraires français?

Le prix Femina étranger 2021 a été attribué à «Madame Hayat» (Actes Sud), un véritable hymne à la liberté, conçu et écrit derrière les barreaux par le Turc Ahmet Altan.

Faites la fête (mais en silence) à la Cité des sciences et de l’industrie

Faites la fête (mais en silence) à la Cité des sciences et de l’industrie

Pour la 11ème édition des Silencieuses, la Cité vous invite à déambuler le 28 octobre, de 20h à minuit, dans ses espaces d’exposition sur fond d’univers musicaux variés. Avec une murder party à la clé.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio