Culture

Tous les titres de blog auxquels vous avez échappé

Temps de lecture : 2 min

Avant de parvenir à ce merveilleux titre de blog qu'est Filigrane, Twitter et Facebook avaient été appelés à l'aide. (Merci) Voici les noms auxquels vous avez échappé.

[Pour certains titres que vous ne comprendrez pas, souvenez-vous que je m'appelle Charlotte Pudlowski et que les deux diminués, c'est parfois Cha, parfois Pudlo]

Il était une fois

Pudlit

Le chalon du livre

Chapostrophe

Chapu quoi lire

Blurb [De loin mon préféré. Mais les gens ont dit «ça fait genre tu vomis». Je me suis abstenue]

Marque ta page (ou marktapage) [qui arrivait en deuxième position]

Livre à emporter

Livre et à emporter

La fureur de lire / du livre

Cha trop brillant («bruit de cymbales annonçant le jeu de mots» avait précisé le réd chef adjoint)

L'écume des pages [Mais on allait pas faire ça à cette formidable librairie]

Hey barack! [idée du chef. C'est une personne bizarre.]

Tome Tome Club

Canapé-livre

Monstre salé [Parce qu'avant de lire des livres sur les chevaux et la Shoah, ma mère me lisait Le Monstre Sucré].

La liseuse.

Interlettre

Livrog

La Critique meurt jeune

Ca a débuté comme ça

La raison d'lettre

A nos livres manqués

Lettre ou le paraître

Charlotte P. est (l)ivre

Après-propos

FFFFFFF [«Comme le bruit des pages d'un livre qu'on tourne»]

Chaputhèque

Lis tes ratures

Etat livresque

La Charlotte aux livres


Si vous préférez l'un de ces titres au mien, vous avez perdu.

Newsletters

«Le Coup d'état d'urgence», ou comment la France a fait du citoyen un «sujet virus»

«Le Coup d'état d'urgence», ou comment la France a fait du citoyen un «sujet virus»

Nous publions les bonnes feuilles du nouvel ouvrage de l'avocat pénaliste Arié Alimi, qui revient sur le premier état d'urgence sanitaire de l'histoire de France.

Six livres méconnus de Roald Dahl

Six livres méconnus de Roald Dahl

Considérés comme des classiques, «Charlie et la chocolaterie» ou «Matilda» sont souvent réédités et adaptés au cinéma. Mais l'œuvre de l'écrivain jeunesse ne s'arrête pas là.

«Mourir d'aimer», la prof et la ligne blanche

«Mourir d'aimer», la prof et la ligne blanche

Le film d'André Cayatte, sorti il y a cinquante ans, retraçait la trajectoire de Gabrielle Russier, professeure condamnée pour avoir entamé une liaison avec l'un de ses élèves.

Newsletters