FiligraneCulture

Salut

Charlotte Pudlowski, mis à jour le 20.03.2012 à 9 h 54

Avant j'étais là. Avant ça j'étais déjà à Slate; encore avant c'est presque déjà de l'histoire ancienne.

Le premier livre que j'ai lu moi-même, c'était Poly Superstar - l'histoire d'une jument. Sur la couverture, Poly était dans une décapotable, crinière au vent.

Ensuite il y a eu plein d'autres livres avec des chevaux: Le Cheval qui sourit, Crin blanc, Mon ami Flicka, Le Fils de Flicka - et les livres sur les classes vertes, et les bandes de copains (la découverte de la collection Cascade, quand j'ai compris qu'il y avait mieux que le Club Dorothée). 

Ensuite il y a eu les livres avec des enfants, des étoiles jaunes et des nazis. C'était la période de La Chanson de Hannah, Un Sac de billes, Mon Ami Frédéric, Voyage à Pitchipoï, le Journal d'Anne Frank. Je n'ai jamais trouvé le livre dans lequel un enfant s'enfuirait d'Auschwitz à cheval. Vous pouvez l'écrire.

Ensuite il y a eu tout le reste. Et ici, sur Filigrane, je parlerai plutôt du reste. Plutôt Bret Easton Ellis que Louisa May Alcott. Plutôt Joan Didion que Judy Blum. Si jamais un hennissement ou une étoile jaune s'égare, ne m'en veuillez pas, mon psy et moi, on travaille encore sur la question de l'enfance. 

Charlotte Pudlowski
Charlotte Pudlowski (741 articles)
Rédactrice en chef de Slate.fr
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte