Boire & manger

«Top Chef» saison 12, épisode 2: le récap en GIF et en acceng du Sud

Temps de lecture : 9 min

Alors, ça coule ou ça couleuh pas?

Une émission sous le signe du coulang. | Capture d'écran via M6
Une émission sous le signe du coulang. | Capture d'écran via M6

C'est parti pour une nouvelle semaine de jeux de mots légumiers, d'umami et de cœurs coulangs qui couleuh pas.

Coquinou.

Première épreuve

La première épreuve est inspirée par un plat emblématique de Kei Kobayashi, le premier chef japonais à obtenir trois étoiles en France. Comment susciter en nous absolument zéro intérêt? Nous vendre avec emphase «une salade de légumes de plus de quarante ingrédients». Mais bon, on nous dit quand même que c'est la Joconde de la salade. Comme quoi, faute de musées, on peut quand même trouver de l'art au rayon frais.

oeuvredart.gif

Assez parlé de nous, c'est gênant.

Kei Kobayashi est trop métal: «Cuisiner, c'est sacrifier. C'est ôter la vie des ingrédients que nous utilisons.» Malheureusement, il a préféré ne pas venir pour l'épreuve et envoyer à sa place son mentor, Gilles Goujon.

La difficulté pour les candidat·es sera de trouver un équilibre des saveurs entre sucré, salé, acide et amer, avec idéalement un peu d'umami...

Par contre, l'émission essaie de nous faire croire qu'un groupe de chefs ne savent pas ce que c'est que l'umami??? Tous ceux qui s'intéressent un peu à la gastronomie en ont entendu parler ces dernières années, vu que c'est un des termes les plus à la mode actuellement. Y a même une célèbre chaîne de burgers américaine qui s'appelle comme ça!

Même Michel Sarran ne sait pas comment définir l'umami et se contente d'une phrase ultra-vague en disant que «c'est l'harmonie parfaite, c'est une quête d'absolu». Le genre de truc qu'on pourrait dire d'absolument tout, y compris quand on cherche un pull à Monoprix.

L'umami, c'est certes un concept japonais difficilement traduisible, mais c'est aussi un goût spécifique qu'on retrouve, entre autres, dans les bouillons de viande, dans la sauce soja, dans le jambon cru, dans le parmesan, dans les tomates, dans les anchois et les champignons. Un peu comme monsieur Jourdain ne sait pas qu'il fait de la prose, vous ne le savez peut-être pas mais quand vous mettez du parmesan sur vos pâtes à la sauce tomate, vous faites de l'umami.

voilaquoi.gif

Dans la brigade de Michel, on retrouve Arnaud, toujours épuisant puissance 1.000, et Thomas, «le Andy Warhol des fourneaux», le Jay-Z du potiron, le Picasso de la mandoline, etc.

Dans un court portrait, Michel nous dit qu'il aime bien le profil d'Arnaud parce qu'il apporte sa «touche personnelle»... Cut to Arnaud qui nous dit que pour lui, le plus important c'est «le goût, le goût, le goût, le goût, et le goût». C'est vraiment une touche personnelle, ça.

De son côté, Thomas nous parle d'ajouter de l'umami «un peu comme dans le rap, où les mecs ils ont leurs bases solides et après t'improvises». Même pendant le premier confinement, on n'avait pas autant envie de sauter par la fenêtre.

Chez Paul Pairet, Pauline et Baptiste décident de créer la «Notre-Dame de la salade», c'est-à-dire une salade à base de nougatine et de curry. Tout va bien. Comme Baptiste l'explique, «on veut pas faire une salade de légumes juste avec du légume, on veut qu'elle soit un peu comme nous, un peu pepsy, un peu sexy, un peu tasty, et surtout funky». C'est comme quand Joey Tribbiani a juste acheté l'encyclopédie des mots en «V», sauf que lui c'est les mots qui finissent en «y».

On doit l'avouer, on shippe un peu Pauline et Baptiste. C'est les nouveaux Martin et Gratien, le choupi et la technique dans un combo parfait. Quant à Paul Pairet, il est parfois relou mais il est balèze quand même; c'est un peu le Kant de la cuisine, comme quand il nous dit qu'«en incorporant de l'air, on va fatalemeng diviser le goût par deux ou trois».

tenorbff6207f7f85b311.gif

Chez Etchebest, la «team 18-22 ans» de la cuisine s'annonce déjà redoutable. D'un côté, on a Mathieu, le petit génie sans sel, et de l'autre, Charline, la gagnante trop chou d'«Objectif Top Chef», qui avait impressionné Etchebest avec un canard à l'orange revisité. On adore déjà cette équipe, même si on doit réfréner un haut-le-cœur lorsque ce petit bout de garçon chauve Philippe Etchebest qualifie Charline de «petit bout de femme». C'est interdit par la loi depuis au moins 1971 ce genre d'expressions, Philippe.

cotontige.pngQuand la pharmacienne sort son looooooong coton-tige.

Dans la brigade d'Hélène, c'est l'équipe de la discorde: Sarah et Mohamed. Les deux coéquipiers semblent ne pas très bien s'entendre –enfin, il faut dire que Mohamed se révèle un peu passif-agressif, et Sarah un peu obtuse. Entre le fait qu'ils ne communiquent pas bien, que leur plat ne contient quasiment aucun légume, et qu'ils ont décidé de faire une salade avec des moules et de la betterave, on le sent très mal pour eux. Comme (sans doute) Napoléon après la Bérézina, Sarah prononce des mots qui n'augurent jamais rien de bon: «C'est un parti pris.»

L'heure de la première dégustation arrive, et il faut avouer que l'assiette de Baptiste et Pauline est vraiment «funky, sexy, tasty», même si c'est le genre de salade qui va te faire prendre trois Imodium après l'avoir consommée.

Il manquait plus que des pruneaux et de la crème d'Isigny 30% de matière grasse et on avait un jackpot.

Le dressage de Mathieu et Charline est «trois étoiles» selon Gilles Goujon, qui semble vraiment séduit par leur assiette... Sauf qu'il ne les qualifie pas. Mais euh!!!

Michel, lui, est hyper stressé. On sent que sa réputation est en jeu après la succession d'échecs de la saison passée.

michelstress.gifÀ chaque fois que tu croises une voiture de flics à 18h03.

Mais il peut se rassurer, car son équipe de bros hyper relou reçoit le coup de cœur de Gilles Goujon et se qualifie. La malédiction de Michel est enfin rompue! Quant à la deuxième équipe qualifiée, il s'agit de la salade funky curry de Pauline et Baptiste! Déçue, Sarah conclut: «Je pense que c'était une erreur de partir sur la betterave.» Ah bah ça, on aurait pu te le dire Sarah.

Baptiste, lui, se réjouit: «Top Chef ça commence top. Ça commence Top... Chef.» Mon dieu, c'est notre héros.

On t'aime Baptiste.

Deuxième épreuve

La deuxième épreuve se déroule chez Michel et Sébastien Bras, un duo de sudistes père et fils qui ong l'acceng chantang –en plus ce sont eux qui ont inventé le cœur coulant au chocolat, donc ils ont une place spéciale dans notre cœur... coulang.

Leurs accents nous rendent tellement nostalgiques du Sud, on veut une appli d'ASMR où ils nous parlent de sorties au ski et de cœurs coulangs au chocolat.

L'épreuve consistera donc à créer un cœur coulang inventif et différent du grand classique au chocolat. C'est vraiment dommage que Baptiste «fromage tout mou qui coule» Trudel n'ait pas été là.

Avant de commencer, on assiste à la recette du cœur coulant au fromage de Laguiole dans une croûte de paing...

On le veut en intraveineuse svp.

Et c'est parti pour littéralement une heure de «j'espère que ça va couler», «il faut que ça coule», «ça coule pas», «ça coule», bref, un bon aperçu des jours qui précèdent nos règles.

Il y a deux semaines la méthode du retrait paraissait pourtant si raisonnable.

On attaque la deuxième épreuve aux côtés de Pierre, qui a décidé de faire une «Ang-île flottante». Si un jour un secrétaire de rédaction de Libé se retrouve à «Top Chef», on va crever.

Franchement, il a quand même l'air fort, le gars arrive à faire un plat gastronomique au micro-ondes.

Matthias, lui, doit prouver à Etchebest qu'il a fait le bon choix, et décide de préparer un cœur coulant aux cœurs de canard! Miam!! Comme le candidat l'explique sobrement, «l'idée c'est que c'est pas une métaphore. C'est vraiment des cœurs de canard». Lol on adore la team premier degré. C'est l'inverse de Parasite en fait.

Jarvis, lui, trace sa route en solitaire, et apparemment oui, on nous confirme dans l'oreillette qu'ils vont vraiment nous coller des musiques de western à chaque fois que Jarvis est à l'écran. Suivies d'un gros plan sur ses santiags. Et d'un petit sonore: «J'ai des santiags et je suis tout seul. Le cow boy solitaire.»

L'occasion pour les chefs de brigade de nous sortir leurs meilleures blagues de boomer sur Lucky Luke, et pour Etchebest de pratiquer son anglais: «you areuh euh pour loneuhsomeuh cowboyeuh.»

On passe vite sur Bruno, qui nous donne très faim avec des ravioles de polenta avec un cœur de champignons. Notons juste que niveau coaching, quand même, Michel ne sert à rien (à part dire «allez mon grang»).

Chloé apparaît à l'écran, et d'un coup notre dépression est guérie, nos problèmes de peau soignés, le trou de la sécu bouché, notre mal de dos apaisé, notre compte en banque renfloué. Chloé est magique. Confirmant son statut de chouchoute, la cheffe choisit pour sa recette un falafel avec un cœur coulant sauce blanche. Ça fait zizir... Et là, tout s'effondre.

Déjà, elle vide un pot de crème fraîche dans son «appareil à falafel», et Darroze lui dit que c'est une très bonne idée: cette émission ne respecte rien. Et surtout, ça donne à ses falafels un air manifeste... de lendemain de soirée.

La pauvre, on dirait vraiment des monticules de merde.

En vrai, peut-être que Chloé a trouvé par inadvertance un moyen de résoudre le conflit au Proche-Orient, parce que, que tu sois libanais, palestinien, ou israélien, tu vois ce truc, t'es en PLS direct. Y a de quoi unifier les peuples. Darroze, totalement dans le déni, commente: «On y va là, dans l'élégance, dans la finesse.»

Chloé: «Faut que je montre que je suis vraiment capable de beaucoup plus de finesse.»

La finesse:

En fait c'est du kloug.

L'heure de la deuxième dégustation est arrivée, et on commence avec la raviole de polenta de Bruno, qui a l'air délicieuse. Et surtout, ça couleuh!!! Comme le dit Michel, «Bieng Bruno! Bieng!»

On passe à Matthias, qui a appelé son plat «Ceci n'est pas une métaphore», HAHAHAHA on a l'impression d'être de retour en première L. Mais son plus gros problème, c'est que oh putaing ça couleuh pas.

Face à l'assiette hyper moche pas coulante de Matthias, Stéphane tente quand même un: «Ça peut être très bon.» C'est vraiment le chauffeur de salle de nos vies.

L'ang-île flottante (tuez-nous) de Pierre a l'air très bonne... mais ça couleuh pas vraimeng non plus.

Et puis, arrive le plat de Chloé.

Est-ce que c'est à ça que fait référence la notice d'imodium quand elle parle de «selle moulée»?

Le chef Bras remarque que «ça manque un peu d'élégance quand même». En même temps un falafel élégant c'est presque aussi rare que des idées de gauche dans le gouvernement Macron. Et au moinsse, ça couleuh!

Enfing, on passe à Jarvis, pour qui ça ne couleuh pas et y a trop de pommes de terre. Pauvre Jarvis.

Résultat des courses, Bruno est sélectionné, ce qui veut dire que la malédiction de Michel est officiellement levée!!! Contre toute attente, Pierre et son cœur pas coulang est le deuxième élu. Pierre ne comprend pas, nous non plus. Justice pour Chloé et sa bouse à la sauce blanche coulante!!

Dernière chance

Avant de démarrer la dernière chance, Mohamed a un luxe que peu d'entre nous avons eu cette année: fêter son anniversaire avec des GENS. Joyeux anniversaire Mohamed!

Mais les réjouissances sont de courte durée, et la dernière chance démarre entre Mohamed, Matthias, et Jarvis le John Wayne de la pomme de terre. Les trois candidats s'affronteront autour d'une épreuve «bœuf», et si on est team Jarvis, on comprend rapidement que ça sent le roussi pour lui.

Plus motivé que jamais, Matthias arrête pas de dire «vas-y bébé» à son bœuf avec la même fougue qu'un Christian Grey. C'est très déstabilisant.

mexciterqueca.gifL'idée d'un bar moite avec le sol qui colle et des vieux relents de bière éventée.

De son côté, Mohamed prépare aussi un plat assez impressionnant, et dans un moment d'héroïsme digne des meilleurs Avengers, il part aider Jarvis à dresser ses plats avant la fin de l'épreuve. A-t-on versé une petite larme? On ne vous le dira jamais.

Pour poursuivre sur cette semaine sous le signe de la générosité et de la bienveillance, il est à peine 23h et les chefs se mettent à déguster. Merci M6 de nous avoir rendu notre heure de coma supplémentaire!!

On y a cru jusqu'à la dernière seconde, mais c'est bel et bien Jarvis qui est éliminé. C'est TROP TRISTE. IL AVAIT MÊME PAS DE BRIGADE ET MAINTENANT IL A PLUS DE «TOP CHEF».

Même Stéphane a l'œil mouillé. Jarvis, on a hâte que tu reviennes en guest star. Et en attendant pour nous consoler, on découvre que OH MY GOD la semaine prochaine c'est le retour du chef sucré salé!!!!!!!!!! On a un bon karma en ce moment, c'est le moment de jouer au loto.

En vrac

L'enfance difficile de Jarvis is the new le fils de Jordan.

Vous trouvez pas ça frustrant que pendant les dégustations, jamais aucun chef ne fasse «HMMMMMMMMMMM»?

«Ong voyage littéraleumeng, et ça c'est bieng» oui surtout qu'en ce momeng voyager littéraleumeng, c'est pas possible.

À chaque fois que Sébastien Bras dit «paing», un ange reçoit ses ailes et un patient guérit du Covid.

Est-ce que les monteurs ont fait le pari de caser un «j'ai les fesses qui claquent» à chaque épisode?

«Top Chef» 2021, les récaps
«Top Chef» saison 12, épisode 1: le récap en GIF et en acceng du Sud

Épisode 1

«Top Chef» saison 12, épisode 1: le récap en GIF et en acceng du Sud

«Top Chef» saison 12, épisode 3: le récap en GIF et en acceng du Sud

Épisode 3

«Top Chef» saison 12, épisode 3: le récap en GIF et en acceng du Sud

Newsletters

«Top Chef» saison 12, épisode 3: le récap en GIF et en acceng du Sud

«Top Chef» saison 12, épisode 3: le récap en GIF et en acceng du Sud

Cette semaine, retour en maternelle.

Les repas sans viande à la cantine ne défavorisent pas les plus précaires

Les repas sans viande à la cantine ne défavorisent pas les plus précaires

Si les ministres pouvaient lire les rapports des établissements publics placés sous leur tutelle, ou simplement faire une rapide recherche sur internet, ça leur éviterait de dire des âneries. Le nerf de la guerre, c'est l'accès aux légumes frais.

Poilâne, l'art du pain français à l'ancienne

Poilâne, l'art du pain français à l'ancienne

Apollonia Poilâne révèle dans une autobiographie les secrets des pains de la célèbre boulangerie familiale, et livre des recettes pour reproduire certaines créations phares.

Newsletters