Boire & manger

«Top Chef» saison 12, épisode 17: le récap de la demi-finale en GIF et en acceng du Sud

Temps de lecture : 7 min

Un peu nul ce nouvel épisode d'«En Thérapie».

Les candidats devront travailler un produit de A à Z. Et le produit, c'est un agneau de lait. | Capture d'écran M6 
Les candidats devront travailler un produit de A à Z. Et le produit, c'est un agneau de lait. | Capture d'écran M6 

Bonjour bonjour, c'est encore la demi-finale, et il ne reste TOUJOURS plus que Momo, Matthias, et Sarah. C'est officiel, cette saison de «Top Chef» stagne autant que ma vie amoureuse.

Moi à chaque fois que je passe devant une terrasse bondée.

Pour être enfin départagés, les trois candidats restants vont s'affronter sur une ultime épreuve, choisie par Matthias. Une seule épreuve, c'est court. Mais rassurez-vous, pour tenir jusqu'à la finale la semaine prochaine, l'émission a prévu… sept heures de flash-back.

Seul salut, Momo annonce dès le teaser qu'il compte «fumer Matthias», et ça, c'est beau. Maintenant, si Sarah pouvait gagner, ça serait encore mieux.

Première (et unique) épreuve

C'est parti pour l'épreuve de Matthias, au cours de laquelle les candidats devront travailler un produit de A à Z. Et le produit, c'est un agneau de lait. Miam miam. Le problème, c'est que l'épreuve implique de découper la bête.

Mohamed est rassuré: formé à la cuisine de palace, c'est un produit qu'il a l'habitude de travailler. Sarah, elle, est DÉCONFITE.

Mon compte en banque depuis la réouverture des bars et des magasins.

Matthias annonce qu'il va falloir travailler cinq parties précises de l'agneau: de l'épaule, du carré, de la selle, des rognons, et enfin, du «gigueu». À la fin de l'épreuve, c'est encore Michel Sarran qui dégustera les plats. Sérieusement, Michel a trouvé le meilleur plan de retraite de «Top Chef».

Matthias fait encore une fois preuve d'humilité et… non je rigole, il nous explique qu'il a cuit au moins 3 milliards d'agneaux de lait, que c'est sa spécialité, qu'il va mettre dix minutes top chrono à découper son agneau, et qu'il espère que Sarah et Mohamed sont «énervés». Moi, j'espère qu'il va glisser sur un rognon.

L'Europe avec Manuel Valls.

L'épreuve commence très mal pour Sarah, mais très bien pour les deux autres, qui sont beaucoup plus à l'aise avec la viande et maîtrisent bien les techniques de découpe. «Il suffit de déboiter les jointures», nous explique Matthias comme s'il était dans un tuto d'autodéfense enseigné par Jason Statham.

Le jeune chef continue de fanfaronner et affirme qu'il a «vraiment une technique de ouf» pour découper son carré d'agneau. Il faut avouer que le voir désosser sa viande à toute vitesse est assez impressionnant, mais un peu d'humilité, ça n'a jamais tué personne.

Etchebest arrive, et surenchérit forcément: «Dix minutes? Allez, trois minutes de moins et tu me bats.» Bon les garçons, on va vous laisser mesurer vos petits zizis et puis on va aller voir ce que font les autres candidats non?

Momo, lui, semble stressé par le temps mais gère parfaitement. On nous rappelle à l'aide, vous l'aurez deviné, de flash-back, que l'agneau est «la viande de prédilection» de Mohamed (même s'il a fait cramer une cuisine avec, mais bon). Frissons d'horreur en revoyant François-Régis Gaudry qui murmure avec sérieux pendant l'épreuve des restaurants: «C'est onctueux. C'est quasiment une crème de viande.» Brrr.

Le candidat part sur une recette très méditerranéenne, avec un agneau aux épices, une partie confite, une partie poêlée et une partie braisée.

Ça a l'air orgasmique, et même Hélène ne peut pas résister.

Le Covid quand il voit des poumons sains.

En revanche, Sarah est encore plus en galère que la gauche française, et on se dit qu'il faudrait un miracle pour que la jeune candidate survive à cette épreuve. Malgré sa formation classique, Sarah ne travaille que très peu la viande au quotidien et n'a jamais affronté un agneau entier. Alors, au moment de la découpe, on se croirait un peu dans un épisode de Game of Thrones.

Les premiers détartrages post-pandémie.

Heureusement, Sarah reprend vite ses esprits et se montre particulièrement enjouée. Peut-être que c'est parce qu'elle a enfin pris confiance en elle, peut-être que c'est l'euphorie du déni, mais de toute façon, elle est dans la merde donc autant s'éclater.

Et pour s'éclater, elle s'éclate. Afin de se démarquer, Sarah choisit de faire un tartare d'agneau… avec de la salicorne… Vas-y Sarah, franchement, you only yolo once.

Moi après avoir pris une douche et envoyé un mail.

Pour être originale jusqu'au bout, la candidate découpe aussi son épaule d'agneau en tous petits morceaux et les fait bouillir dans du vin blanc. Paul Pairet la regarde comme si elle avait dépecé un chaton. Franchement, sa recette est un yolo total digne d'une mission d'Ethan Hunt, mais ça a l'air bon et original, comparé aux préparations plus traditionnelles de Matthias et Mohamed. Peut-être que ça peut marcher? Si ça passe, honnêtement, ce sera le come-back le plus ouf depuis Han dans Fast and Furious. Et comme le dit Sarah, «cet agneau ne sera pas mort pour rien».

On revient enfin à Matthias, qui veut «donner une ambiance humide» à son agneau. Miam. Toujours aussi confiant, il nous assure que «ça va être du Mozart». Est-ce que Mozart avait quelqu'un qui composait à sa place? Parce que Matthias a bien de la chance d'avoir Etchebest, qui lui dit de changer son agneau de position dans le four, puis de changer la cuisson de ses rognons. Comme dirait Matthias, «merci Phiphi».

Après une épreuve un peu rasoir, c'est enfin l'heure de la dégustation, qui se passe bien pour tout le monde. Difficile de distinguer clairement un perdant ou une perdante, même si l'on note que sur le plat de Matthias, «le point positif, c'est le pesto». C'est un peu comme quand on dit d'un mec qu'«il est vraiment gentil», ça.

Les fauteuils de l'enfer

La dernière épreuve est finie, la dégustation aussi, et vu qu'il reste encore plus de quarante minutes d'émission, c'est là que la vraie souffrance démarre. Comme le veut la tradition, chaque candidat arrive devant un fauteuil vide, pour partager un moment d'émotion avec son ou sa cheffe de brigade, le tout entrecoupé de longs flash-back. C'est un peu comme un nouvel épisode d'En Thérapie, mais en vachement moins intéressant.

L'année dernière, on avait trouvé que vingt minutes pour une telle séquence, ça faisait beaucoup. Clairement, 2021 a décidé de repousser les limites de l'angoisse jusqu'au bout, parce que cette année, c'est presque quarante-cinq minutes de rieng que l'émission nous réserve. M6 a de la chance que le couvre-feu soit encore à 21h, parce que sinon, tout le monde serait déjà parti en terrasse à ce stade-là.

Pour rappel, liste des raisons pour lesquelles on regarde «Top Chef»:

  • voir les gens cuisiner.
  • voir Michel Sarran être un dad.
  • voir des trompe-l'œil «cuvette des chiottes au chocolat».
  • voir Mohamed fumer Matthias.

Liste des raisons pour lesquelles on ne regarde pas «Top Chef»:

  • passer toute une soirée à regarder des gens qui pleurent, assis dans une pièce sombre. On connaît déjà en fait, ça s'appelle «le premier confinement».

Moi en 2020-2021.

Cette séquence de flash-back, thérapie et messages de proches contient quand même quelques moments savoureux. Déjà, la mère de Momo est toujours aussi choupie. Et puis, Matthias reçoit un bref message de son père qui lui dit «tout le monde est avec toi, la Franche-Comté…». J'en ris encore.

En revanche, on nous rappelle que la pauvre Sarah s'est entendu répéter 48 mille fois «t'as pas confiance en toi!!!!!!! Pourquoi t'as pas confiance en toi??????», ce qui lui a très certainement donné confiance en elle.

Enfin, Etchebest continue d'entretenir une relation d'emprise hyper toxique avec Matthias, en lui disant que personne d'autre ne voulait de lui, et qu'il a bien de la chance que Philippe ait été «assez fou pour [le] choisir». Mais quel enfer cette brigade, sérieux.

Mes profs d'EPS à chaque constitution d'équipe.

On a aussi droit à 4.98.476 vidéos de chefs qui adressent des messages aux candidats: Glenn Viel, Pierre Gagnaire, Anne-Sophie Pic, Heston Blumenthal... Tout le monde a participé à part la reine d'Angleterre, c'est pire que la réunion de Friends. Je m'attends limite à voir Justin Bieber débarquer pour faire un coucou à Matthias.

Enfin, c'est l'heure de soulever les cloches, ou plutôt de passer cinq minutes à regarder les candidats avec la main sur la cloche sans la soulever.

À ce stade, ça fait tellement longtemps qu'on attend que plus rien n'a de sens. Je ne sais même plus comment je m'appelle, et encore moins ce que Sarah a préparé comme plat une demie-heure plus tôt.

Au moment de soulever les cloches, on découvre sans surprise que Momo est qualifié, mais que Sarah et Matthias sont en ballotage, ce qui veut dire que cette émission n'est TOUJOURS PAS TERMINÉE. Y a pas à dire, cet épisode est encore plus increvable que Jack Bauer et les punaises de lit.

Toutes les meufs dans Virgin Suicides.

On apprend ainsi que Sarah et Matthias doivent être départagés par Michel Sarran. En ne faisant que perdre, Michel a vraiment réussi à trouver le meilleur gig de l'émission. Bravo, king.

Sarah, consciente d'être l'outsider de la compétition, affirme qu'il «y a de grandes chances que ce soit Matthias qui passe». Mais l'espoir commence à renaître lorsque Michel dit que ce qui sera déterminant pour départager les candidats, c'est la créativité et «le petit grain de folie». Et le destin de l'univers repose désormais sur un tartare d'agneau aux salicornes.

Enfin, après une éternité, Michel annonce sa décision, et ALLLEZZZZZZZZ C'EST SARAH QUI PASSE. La preuve qu'il y a encore une justice dans ce monde. Et on se retrouve avec la même configuration possible: une finale entre deux candidats qu'on adore, et où l'issue sera bonne quoi qu'il arrive. Mais team Sarah quand même.

En vrac

Matthias: «Je suis pas le perdant, ça reste une égalité.» NON MATTHIAS T'AS PERDU.

Etchebest: «Moi, j'adore l'agneau.» Bah comme tout le monde Philippe.

Moi devant la réunion de Friends:

On peut parler de Momo qui parle de Pierre Gagnaire? «C'est un monsieur qui est tellement beau. Il est beau physiquement, il est beau dans ce qu'il dit, il est beau dans ce qu'il fait.»

Nous quand les terrasses ferment à 20h45:

Sarah: «Une fille en demi-finale de “Top Chef” c'est cool, mais une fille en finale de “Top Chef”, c'est encore plus cool.» Eh bé oui!

Newsletters

La cuisine des chefs étoilés à la maison

La cuisine des chefs étoilés à la maison

Soixante-huit portraits et recettes des meilleures toques de France figurent au sommaire de ce livre signé Véronique André.

Quand la baguette de pain a-t-elle été inventée?

Quand la baguette de pain a-t-elle été inventée?

La réponse vous surprendra: c'était il y a très peu de temps.

Peut-on manger du porc vegan quand on est musulman?

Peut-on manger du porc vegan quand on est musulman?

Ça a l'air tellement bon.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio