Boire & manger

«Top Chef» saison 11, épisode 16: le récap en GIF et en acceng du Sud

Temps de lecture : 7 min

Cette semaine, du psoriasis de dragon, du cèpe-Honoré et une Cocotte-minute très excitée.

Le cèpe-Honoré d'Adrien. | Capture d'écran via M6
Le cèpe-Honoré d'Adrien. | Capture d'écran via M6

Salut la France déconfinée, ça boume? Adrien, à cause de toi on a ça dans la tête depuis une semaine, donc on te retient:

«Après vingt-deux épreuves disputées», 348 jours de confinement et 4.679.028 épreuves de quarts de finale... nous y voilà!!!

Quand ta pote te dit qu'elle a rencontré l'homme de sa vie pendant le confinement.

Le principe des demi-finales: chaque candidat doit imaginer sa propre épreuve et l'imposer aux autres. Vu le côté discrètement sadique de David et le cerveau intergalactique d'Adrien, on a hâte de voir ça.

Première épreuve

On commence avec l'épreuve de David. On s'attend à ce que son thème soit «recette anti-braconnage inspirée de mon dernier safari en Ouganda»... mais non, c'est la pâtisserie. Plus précisément le Saint-Honoré, aka LE meilleur dessert français (don't @ us). Du coup, les candidats vont devoir faire une pâte à choux et une pâte feuilletée maison (deux techniques notoirement compliquées), sans aucune recette à leur disposition.

Forcément, Adrien et Mallory sont hyper contents:

Quand Marlène Schiappa accepte de débattre avec Éric Zemmour.

Ce petit vicieux de David ne s'arrête pas là puisqu'il leur demande aussi de faire un «décor en sucre soufflé». On sait pas trop ce que ça veut dire mais on sait déjà que c'est de trop. Un Saint-Honoré, c'est sacré, ça se suffit à soi-même.

Pour l'épreuve, les candidats «ont trente minutes», annonce David. MDR, en fait non, ils ont deux heures. OK ça, c'était drôle. David, c'est vraiment le diable, il devrait arrêter de se prendre pour le Monet de la cuisine et assumer son côté connard, on l'aimerait d'autant plus.

Ce dernier nous explique qu'il va faire un Saint-Honoré vanille-noisette-yuzu, le yuzu étant là pour apporter de l'acide et «casser le gras». Mais pourquoi il veut casser le gras??? Le gras c'est toute la beauté du Saint-Honoré!!!

Alors qu'il se lance dans sa recette, l'émission nous inflige un flashback INTERMINABLE sur le parcours de David. Hélène nous fait même son top 3 des plats du candidat. Osef de son pithiviers et de sa soupe à l'oignon! Ils croient qu'on a cinq heures devant nous? Non parce que maintenant les terrasses ont rouvert, donc on a autre chose à faire les gars.

Pendant ce temps, Adrien a une nouvelle idée de ouf: «Je vais faire un Saint-Honoré aux cèpes. Un cèpe-Honoré.» On n'a même plus besoin de faire des blagues, il les fait pour nous. Prochaine étape:

«Je vais faire un Big Mac au maquereau. Un big maquereau.»
«Je vais faire un kebab aux bananes. Un kebananes.»
«Je vais partir sur un couscous aux couilles de bœuf. Un couscouilles.»

C'est totalement absurde. Le mec fait du caramel aux cèpes, on est dans une autre dimension, plus rien n'a de sens. Mais il est évidemment ultra-fier de son idée et de son image de savant fou des fourneaux.

Quand c'est ta première sortie en terrasse, que t'as plus peur de rien et que tu veux absolument choper.

Par contre, il fait cuire sa pâte à choux dans des moules. Même nous, on sait que c'est pas un bon choix.

Quand tu t'épiles toute seule à la cire pendant le confinement.

Du coup, il entoure ses choux de crème pour faire cache-misère: «On camoufle tout ça et j'espère que l'entourloupe va bien se passer.» Comme quand t'utilises ton masque pour cacher ton acné. Causée par le masque.

Passons à Mallory qui nous promet un «Saint-Honoré belge». Il va mettre des frites??? Non parce que les cèpes, c'est déjà assez perturbant comme ça. On se rend vite compte que le candidat est complètement paumé quand il demande à David s'il y a du chocolat dans le Saint-Honoré. Quand même Michel en voix off dit «bong, eng toute objectivité, ça va pas êtreuh simpleuh», tu sais que c'est mal barré.

Pour commencer, le jeune chef fait une pâte feuilletée «à l'instinct». Le truc qui n'a jamais marché mais ok Mallou on y croit. Il est tellement stressé qu'il nous dit qu'il transpire des jambes (on connaît ça tous les étés Mallou, courage) et loupe presque toutes ses boules de sucre soufflé. Michel commence même à faire des prières.

Quand tu vas à un apéro en terrasse sans masque.

Pendant ce temps-là, David:

Alors que Mallory ne sait pas ce qu'est la pâte feuilletée, David souffle littéralement de l'or sur sa confection qui semble avoir été créée par des anges.

On passe à la dégustation. Mallory a littéralement appelé son plat «c'est pas un Saint-Honoré». C'est comme si en haut de notre disserte du bac de philo, on avait marqué «ceci n'est pas de la philo». Au moins, il gagne des points pour l'honnêteté.

Les chefs sont bluffés par l'audace d'Adrien, mais le plat de Mallory ne les convainc pas vraiment (sans blague). Ce dernier y croit toujours et nous dit qu'il a ses chances. Awww, choupi.

Le plat de David impressionne et le candidat a l'air aussi fier qu'un premier de la classe qui s'est porté volontaire pour noter les noms des bavards au tableau pendant que la prof est absente. Il remporte son épreuve. En même temps, en face de lui il avait un Saint-Honoré aux champignons et un mec qui sait pas pâtisser, donc bon.

Deuxième épreuve

C'est au tour d'Adrien d'imposer son épreuve. À tous les coups, il va les forcer à réinventer le Big Mac en pâté en croûte.

En fait, c'est mieux que ça: le principe sera de cuisiner quatre produits choisis par le candidat, avec l'interdiction d'aller au garde-manger pour les agrémenter. L'enfoiré. On se croirait dans «Chopped», une émission de cuisine américaine où les candidat·es doivent réaliser des plats gastronomiques avec des cuisses de poulet en conserve et du pop-corn.

Les quatre produits en question choisis par Adrien: des trompettes de la mort (arrêtez avec ce champignon bordel!!!), un pied de cochon (?), de la fraise de veau (???) et du pouce-pied (??????) (oui ça s'écrit vraiment comme ça et bizarrement ça rend cet aliment encore pire).

Arrêtons-nous quelques instants sur le pouce-pied (brrr). Selon Wikipédia, il s'agit d'«une espèce de crustacés cirripèdes marins à pédoncule charnu et court» (vomi). Selon nous, ça ressemble à du psoriasis de dragon. Selon Mallory, il s'agit d'«un truc bizarre. Immonde. [...] On dirait des petits ongles...», avant que David ne complète: «... de dinosaure». Quant à Hélène, elle qualifie la sélection d'Adrien de «musée des horreurs». Voilà voilà. C'est un peu cruel de nous faire passer d'une épreuve Saint-Honoré à une épreuve pouce-pied.

On dirait la maladie où ta peau se transforme en pierre dans Game of Thrones.

Et il faut cuisiner tout ça en 1h30. C'est plus «Top Chef», c'est «Fort Boyard».

Bref, c'est l'enfer cette épreuve. Niveau sadisme, Adrien, on dirait un architecte de The Bad Place. On plaint aussi Philippe Etchebest, qui va quand même devoir se taper trois plats différents avec un combo pied de cochon-ongles de dinosaure.

Quand on nous demande comment s'est passé notre confinement. «Tu veux dire c'était comment ma dépression dans un 30 m2 sans lumière directe avec mes voisins qui passaient du Émile et Images tous les soirs?»

Heureusement, l'épreuve révèle une nouvelle fois la complicité adorable entre nos deux chouchous: Mallory et Michel, son nouveau mentor qui fait vraiment ressortir toute sa choupitude.

Michel est tellement bon client, on espère qu'il lit nos récaps et qu'il rit pareil.

Pour sa recette de pouce-pied, Adrien prépare une sauce «un peu chinoise mais qui ne l'est pas du tout», un bon résumé de l'appropriation culturelle en cuisine.

Quant à David, il veut nous «emmener dans l'univers des abats» –l'univers où t'as vraiment pas envie d'aller. On préférait ses voyages au Mexique finalement. Mais sa recette nous donne au moins l'occasion d'assister à un accident de Cocotte-minute assez impressionnant:

Nous quand un mec nous dit «j'ai déjà eu le Covid».

Mallory, de son côté, lance: «Utiliser la cocotte, ça me fait pas peur.» Ok Amel Bent.

Avant de passer à la dégustation, prenons le temps d'apprécier ces images de Michel en train de jouer avec ses pouces-pieds:

C'est quand même le plus papa de toute l'histoire des papas.

Place à la dégustation, et on espère que Mallory va gagner, rien que pour agacer Adrien qui nous a encore fait un caca nerveux lorsqu'il a réalisé que le jeune chef avait eu la même idée que lui en faisant frire ses fraises de veau. Il a 12 ans ou quoi?

La dégustation se passe bien, et on note que le plat d'Adrien a l'air très bon, même s'il a un peu un aspect «crottes de nez sur vomi sur caca». Oui, on est pleines de contradictions.

On imagine que ça ressemblerait aussi à ça, un couscouilles.

C'est Adrien qui gagne, et on se dit que si tout le monde remporte sa propre épreuve, on a un peu de mal à voir le principe. Quoique Mallory ne va sûrement pas gagner la sienne, surtout que «la cuisson du poisson», c'est quand même beaucoup moins sadique et compliqué que la pâtisserie en quarante-huit épreuves de David et les ongles de mer avariés d'Adrien.

Ce qui veut dire qu'on aura donc deux épreuves la semaine prochaine. Eh bé! Qui seront les finalistes de «Top Chef» 2020? Nous le saurons en 2026.

En vrac

– À notre avis quand t'arrives en enfer, pour t'accueillir on te passe en boucle le rire gras de Paul Pairet.

– Le conseil scientifique qui prépare le déconfinement:

– Ils ont vraiment décidé de nous remettre pour la 23e fois l'extrait d'Adrien qui va aux toilettes??? Putain si on avait su qu'aller aux toilettes au travail était un tel acte révolutionnaire, on l'aurait fait avec un peu moins de honte.

– David: «C'est quelque chose de très fragile» –comme l'ego masculin.

– Quand t'essaies de te souvenir quel verre t'as déjà touché:

– Vous croyez qu'ils ont droit à un bonus à chaque fois qu'ils placent «c'est la saison de l'audace»?

– Le sucre soufflé, ça a vraiment réveillé tous nos traumatismes d'épilation à la cire:

– Michel qui appelle Mallory «Mon garçong» <3

– Nous quand on regarde le bilan de Macron:

– L'année 2020:

«Top Chef» 2020, les récaps
«Top Chef» saison 11, épisode 15: le récap en GIF et en acceng du Sud

Épisode 15

«Top Chef» saison 11, épisode 15: le récap en GIF et en acceng du Sud

«Top Chef» saison 11, épisode 17: le récap en GIF et en acceng du Sud

Épisode 17

«Top Chef» saison 11, épisode 17: le récap en GIF et en acceng du Sud

Newsletters

Ex-trois étoiles, Michel Trama à Puymirol près d'Agen, une palette de plats mémorables

Ex-trois étoiles, Michel Trama à Puymirol près d'Agen, une palette de plats mémorables

Ce chef à nul autre semblable a été un concepteur de plats saisissants de sensualité.

La vente à emporter dans la restauration va-t-elle s'inscrire dans la durée?

La vente à emporter dans la restauration va-t-elle s'inscrire dans la durée?

L'épidémie de Covid-19 a forcé les restaurants à trouver des solutions pour survivre. Beaucoup ont choisi de proposer des plats à venir chercher ou à se faire livrer, avec plus ou moins de succès.

Votre façon de cuisiner pourrait vous tuer

Votre façon de cuisiner pourrait vous tuer

Apparition de toxines et risque accru de cancer du poumon, certains types de cuisine comportent des risques pour la santé. Que peut-on faire pour les éviter?

Newsletters