Boire & manger

Plus sexuel que la figue, je meurs

Temps de lecture : 3 min

Vous n'imaginez pas tout ce qu'on peut faire avec un figuier.

Scamorza grillée, figues & trévise | Tommaso Melilli
Scamorza grillée, figues & trévise | Tommaso Melilli

Je ne crois pas qu’il existe un aliment plus chargé de symbolique sexuelle que la figue.

Le fruit défendu n’était très probablement pas une pomme: certains parlent d’une grenade, d’autres d’un abricot, mais il y a de très fortes chances pour qu’il s’agisse d’une figue. Peu après la dégustation interdite du végétal cueilli aux branches d'un arbre, dans le même bouquin, et avant qu’on ne demande à Adam et Ève de dégager du paradis, c’est avec des feuilles du même arbre que l’humanité organise la première fashion week.

Dans ma langue maternelle, la figue est au masculin (fico), mais le mot employé au féminin (fica) a aussi une signification notoire, ce qui produit des quiproquos fort amusants quand des Français et Françaises en vacances dans la botte essaient de baragouiner les noms des victuailles en italien pendant leurs courses.

À LIRE AUSSI Mourir pour une cerise

Tout est bon dans le figuier

La figue, d’ailleurs, n’est pas un fruit: en termes botaniques, c'est le réceptacle qui héberge les fleurs puis les vrais fruits, c'est-à-dire les graines qu’on retrouve à l’intérieur. And so on.

Le figuier est un peu le cochon des arbres fruitiers, parce que tout est bon dans le figuier. On consomme les «fruits», bien sûr, mais on peut aussi utiliser les feuilles pour aromatiser des viandes ou des poissons, ou en infusion dans du lait pour en faire de la glace.

Le lait de figue, cette goutte blanche très collante qui sort de la feuille quand on l’arrache de la plante, est un excellent remplaçant de la présure: il recèle un pouvoir coagulant, qui permet de faire cailler du lait et d'en obtenir du fromage (et ce, accessoirement, sans avoir à tuer un animal).

Plus précisément: on utilise tout, sauf le bois, qui est un des bois les moins utiles que la nature soit en mesure de produire. Ce qui est très bien: comme ça, on n'a aucune raison d’arracher les arbres!

Coquelet en feuilles de figuier

Coquelet en feuilles de figuier | Tommaso Melilli

Je sais que vous êtes déjà en train de grimacer, prédisant que vous n’allez jamais trouver de feuilles de figuier. En réalité, c’est beaucoup moins difficile qu’il n'y paraît. En raison de la longévité de l’arbre, il y a énormément de figuiers en Europe: sur les routes, dans les jardins, et même dans les parcs en ville. Vous n’avez qu’à regarder autour de vous en rentrant du travail ce soir...

Pour 2 personnes, en plat, il vous faut:

  • 1 coquelet entier
  • 8 feuilles de figuier
  • 200g de figues fraîches
  • 200g de brocciu ou de faisselle fermière
  • 2 mètres de ficelle alimentaire (demandez-en au boucher)
  • 1 verre de vin blanc
  • 4 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 1 cuillère à café de sel complet
  • poivre du moulin

Préchauffez le four à 180°C. Lavez soigneusement les feuilles de figuier à l’eau claire, séchez-les et mettez-les à tremper dans le vin. Entre-temps, assaisonnez le coquelet entier avec le sel, le poivre et la moitié de l’huile. Égouttez les feuilles de figuier et habillez le coquelet avec: tournez la ficelle tout autour pour fixer les feuilles le plus près possible de la peau (n’hésitez pas à glisser les feuilles entre les cuisses). Enfournez quarante minutes. Pendant ce temps, coupez les figues en quatre et mélangez-les dans un bol avec le brocciu (ou la faisselle), l’autre moitié d’huile, et à nouveau du poivre. Mélangez délicatement. Sortez le coquelet du four, laissez tiédir cinq minutes, puis retirez les feuilles et servez avec la sauce.

Scamorza grillée, figues & trévise

La scamorza fumée est un fromage de vache assez courant dans le sud de l’Italie. La pâte est assez ferme et caoutchouteuse, mais elle devient magnifiquement fondante si on la coupe en grosses tranches qu'on fait griller.

Pour 4 personnes, en entrée, il vous faut:

  • 1 scamorza fumée, coupée verticalement en 4 grosses tranches
  • 300g de figues fraîches
  • 100g de trévise, ou n’importe quelle autre salade amère
  • 3 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • Le jus d’un demi citron
  • 1/4 de cuillère à café de sel complet
  • poivre du moulin

Coupez les figues en deux, lavez et séchez la salade. Dans un bol, mélangez les feuilles de salade, les figues, le sel, le citron, le poivre et l’huile. Mettez ce mélange de côté. Faites chauffer à feu vif une cuillère d’huile dans une grande poêle antiadhésive: quand l’huile est très chaude, posez les quatre tranches de scamorza dessus, en faisant attention à ce qu'elles ne soient pas collées les unes aux autres. Après trois minutes, retournez les tranches de scamorza (faites attention, c’est très chaud!). Laisser cuire encore une minute de ce côté, puis retirez la poêle du feu. Dressez la salade de figues et trévise dans quatre petites assiettes et posez sur chacune d'elle une tranche de scamorza. Servez immédiatement.

Spaghetti Wars
Un plat maudit et une recette confidentielle de pâtes

Épisode 20

Un plat maudit et une recette confidentielle de pâtes

Entre la France et l'Italie, mon cœur d'artichaut balance

Épisode 22

Entre la France et l'Italie, mon cœur d'artichaut balance

Newsletters

La consommation alimentaire mondiale pourrait augmenter de 80% d'ici à 2100

La consommation alimentaire mondiale pourrait augmenter de 80% d'ici à 2100

Les êtres humains sont plus nombreux, mais aussi plus gros.

Un emballage en spray pour conserver les fruits et légumes débarque en Europe

Un emballage en spray pour conserver les fruits et légumes débarque en Europe

Il pourrait devenir un nouvel acteur dans la lutte contre le gaspillage alimentaire.

Cela fait 4.000 ans qu'on ne mange pas d'huîtres les mois sans «r»

Cela fait 4.000 ans qu'on ne mange pas d'huîtres les mois sans «r»

Une habitude autant hygiénique qu'écologique.

Newsletters