Boire & manger

Les recettes du confinement, partie 4

Temps de lecture : 5 min

Ça y est, vous aussi, la cuisine est devenue votre QG? Allez, c'est reparti pour six nouvelles recettes faciles et (plutôt) rapides, sans soupe cette fois-ci mais avec une spécialité coréenne.

Burgers végé, grosse teufé. | Theo Crazzolara via Flickr 
Burgers végé, grosse teufé. | Theo Crazzolara via Flickr 

Quatrième semaine de confinement. Vous aussi, vous lavez plus souvent vos planches à découper que vos cheveux? Ne baissez pas les bras. Doublez les quantités pour avoir des restes, congelez, déjeunez à 16 heures et dînez d'un bol de Chocapic… Bref. Faites comme vous pouvez. Et pour vous aider à surmonter cette nouvelle épreuve, six nouvelles recettes hop-là et miam miam. Les éditions précédentes sont ici et je refais le topo pour les retardataires: toutes les recettes sont pour 4 personnes, classées par catégorie et sans viande. Cette semaine, il y a une surprise, le suspense est insoutenable, dites donc.

PÂTES, RIZ ET QUINOA


Pâtes au thon et aux olives

  • 350 g de pâtes (ce qui vous fait plaisir)
  • 2 petites boîtes de thon au naturel
  • 1 ou 2 cuillères à soupe d'huile d'olive
  • 90 g d'olives (noires, vertes, ça me regarde pas)
  • 1 gousse d'ail
  • 225 g de sauce tomate
  • Sel, poivre
  • Du parmesan
  • (En option: du persil ou du basilic haché, du piment en poudre)

Mettez l'eau des pâtes à bouillir. Émincez l'ail (sans le geeerme) et coupez les olives en deux dans le sens de la longueur. Quand ça bout, salez bien l'eau (comme dirait Samin Nosrat, ça doit être aussi salé que la mer) et faites cuire vos pâtes al dente.

Pendant ce temps, égouttez le thon puis émiettez-le dans un grand saladier. Chauffez l'huile d'olive à feu doux dans une poêle, faites revenir l'ail pendant 2 minutes (attention, ça brûle vite), ajoutez le thon, (le persil ou le basilic), la sauce tomate et mélangez bien. Poivrez, pimentez si vous avez de quoi. Ajoutez les olives, touillez.

Quand vos pâtes sont cuites, prélevez deux cuillères à soupe d'eau de cuisson et versez dans le mélange thon-tomate. Égouttez la pasta, mettez tout dans le grand saladier du début, mélangez et saupoudrez de parmesan à bouche que veux-tu.

(Source: NYT Cooking)

POIS CHICHES ET HARICOTS

Burgers aux haricots noirs

Pour 5-6 burgers

  • 1 petit oignon (rouge, jaune, blanc)
  • 100 g de riz complet (cru)
  • 70 g de chapelure
  • 340 g de haricots noirs en boîte (ça marche aussi avec des haricots rouges, mais ce sera plus sec)
  • 2 cuillères à soupe de ketchup OU sauce tomate OU concentré de tomate
  • Si vous utilisez de la sauce ou du concentré de tomate, il vous faudra 1 cuillère à café de sirop d'érable ou de sucre en poudre
  • 1 cuillère à café de sel
  • 1 cuillère à café de cumin ou de paprika
  • 1 cuillère à café de piment en poudre (si vous avez)
  • Un peu d'huile neutre
  • Des buns et tout ce dont vous aimez garnir vos burgers (mayo, oignons, salade, fromage, cornichons…)

Préchauffez le four à 180°C. Faites cuire le riz comme indiqué sur le paquet. Pendant ce temps, hachez l'oignon (ceci est la meilleure technique).

Quand c'est prêt, mettez TOUS les ingrédients (sauf l'huile) dans un mixeur et broyez, puis ouvrez, mélangez, et re-broyez, rouvrez, re-mélangez… jusqu'à obtenir une texture grumeleuse (s'il reste des morceaux, c'est pas grave). À défaut de mixeur, ça marche peut-être avec un presse-purée ou une fourchette, mais je ne garantis pas le résultat.

Mettez du papier sulfurisé sur la plaque du four (si vous n'avez que de l'alu, huilez-le pour que ça n'accroche pas). Formez des steaks avec la purée obtenue, posez-les sur la plaque et badigeonnez-les d'huile pour éviter qu'ils sèchent trop (pas de pinceau? utilisez le dos d'une cuillère).

Enfournez pour 10 minutes, retournez les steaks et remettez-les encore 10 minutes à cuire. Vos burgers maison sont prêts et vous pouvez même congeler le rab' (de préférence avant cuisson) pour les jours de flemme.

(Source: La Cuisine de Jean-Philippe)

LENTILLES

Ragoût lentilles-champignons et purée

  • 140 g de lentilles vertes
  • 500 ml d'eau OU de bouillon de légumes
  • 2 échalotes (50 g si déjà hachée)
  • 150 g de champignons (bruns OU de Paris) (une quinzaine à peu près)
  • 2 cuilllères à soupe de thym (ou romarin)
  • 500 g de pommes de terre (environ 5 patates, pelées et coupées en 4)
  • Du beurre et/ou de l'huile
  • Sel, poivre
  • (En option: du lait de vache, amande ou soja, non-sucré dans tous les cas)

Hachez l'échalote. Émincez les champis.

Chauffez pas mal d'huile dans une casserole, faites revenir les échalotes pendant 2 minutes à feu doux, puis mettez les champignons (l'huile, c'est surtout pour eux). Mélangez bien, laissez cuire 5 minutes, salez, poivrez et re-mélangez.

Ajoutez le thym, les lentilles et 500 ml d'eau ou de bouillon. Montez le feu pour que ça fasse des petites bulles et laissez cuire 20 minutes. Si les lentilles ont absorbé toute l'eau avant la fin, versez-en au fur et à mesure, pour ne pas noyer votre ragoût.

Pendant ce temps, faites votre purée ou réchauffez-la. Pour les courageux·ses: mettez les pommes de terre dans une grande casserole, couvrez-les d'eau et quand ça bout, comptez 15 minutes de cuisson. Égouttez les patates, mettez-les dans un bol et passez-les au presse-purée ou écrasez avec une fourchette. Ajoutez du beurre ou de l'huile, sel, poivre, un peu de lait si vous avez et mélangez bien.

Tiens donc, le ragoût lentilles-champignons est prêt! Goûtez, salez-poivrez, ajoutez-y deux cuillères à soupe de purée pour épaissir, puis mélangez. Dressez: mettez d'abord la purée dans les assiettes et versez le ragoût par-dessus. Saupoudrez de thym si ça vous botte!

(Source: Minimalist Baker)

PÂTE (À PIZZA, BRISÉE, FEUILLETÉE)

Tarte aux poireaux

  • 4 poireaux
  • 1 pâte feuilletée OU brisée
  • 20 cl de crème liquide
  • 2 œufs
  • Sel, poivre
  • (En option: du fromage râpé)

Préchauffer le four à 180°C.

Tranchez les poireaux à l'endroit où les tiges deviennent vert foncé (ne les jetez pas #ZéroGaspi). Coupez-moi ces poireaux en rondelles, mettez-les dans une passoire et rincez bien pour déloger le sable.

Étalez la pâte dans un moule (avec son papier sulfurisé), piquez-la de partout avec une fourchette. Dans un bol, battez les œufs à la fourchette avec la crème, sel, poivre et un peu de fromage râpé.

Étalez les poireaux sur la pâte. Versez le mélange œufs-crème. Ça s'appelle un…? (La réponse est dans la partie 2 des recettes spéciales confinement.) Rabattez la pâte qui dépasse du moule vers l'intérieur du moule, coupez le papier en rab'. Saupoudrez de fromage râpé s’il en reste et enfourner pendant 35 minutes.

SOUPES CRÊPES

Surprise! Pas de soupe cette semaine, mais des…

Buchimgae (crêpes coréennes)

Pour une dizaine de galettes

  • 1 œuf
  • 360 g de farine
  • 600 ml d’eau
  • 2 cuillères à soupe de sauce soja OU du sel
  • 2 carottes
  • 1 poireau ou 1 oignon (jaune ou blanc)
  • Sel et poivre
  • Huile

Émincez le poireau (ou l'oignon) très finement et râpez les carottes. (En été, vous pourrez mettre de la courgette.)

Dans un saladier, battez l’œuf à la fourchette, puis ajoutez la farine, l’eau, la sauce soja (ou le sel) et le poivre, puis mélangez énergiquement. La pâte doit être lisse. Ajoutez les légumes émincés et touillez encore.

Prenez une poêle, faites chauffer de l'huile, versez une petite quantité de pâte (les galettes doivent être fines comme des crêpes) et cuisez-les des deux côtés.

On sert les buchimgae avec un mélange de sauce soja + huile de sésame + vinaigre + ail + piment, mais vous pouvez aussi les manger nature. D'ailleurs, elles sont encore meilleures réchauffées à la poêle le lendemain, donc s'il y a des restes, c'est tout bénéf'.

(Source: Végétatout)

AUTRES

Pain de maïs

  • 200 g de semoule de maïs (de la polenta, quoi)
  • 50 g de beurre fondu
  • 150 g de farine
  • 1 cuillère à café de sel
  • 2 cuillères à café de levure (chimique)
  • 1 cuillère à soupe de miel OU de sucre
  • 37,5 cl de lait
  • 2 œufs
  • Un peu de beurre ou d'huile

Préchauffez le four à 160°C. Beurrez ou huilez un moule carré ou rond.

Dans un saladier, mélangez la farine, la semoule de maïs, le sel et la levure.

Ajoutez le lait, les œufs et le miel (ou sucre) et mélangez bien. Versez le beurre fondu, touillez un peu et versez dans le moule.

Enfournez pour 25-30 minutes. Coupez en carrés comme un brownie et mangez tiède ou chaud. Je sais, c'est pas un repas, mais ça se mange au ptit-déj, au goûter, en accompagnement d'une soupe… Et c'est trop bon.

(Source: Marmiton)

Cuisiner en confinement
Les recettes du confinement, partie 2

Épisode 2

Les recettes du confinement, partie 2

Les recettes du confinement, partie 3

Épisode 3

Les recettes du confinement, partie 3

Newsletters

Ce que peut faire le guide Michelin pour soutenir les restaurants français

Ce que peut faire le guide Michelin pour soutenir les restaurants français

Le couvre-feu ne saurait avoir raison des fourneaux.

Frédéric Anton est-il le meilleur chef de Paris?

Frédéric Anton est-il le meilleur chef de Paris?

Le Pré Catelan et Le Jules Verne, à la tour Eiffel: deux restaurants qui mériteraient une quatrième étoile.

La courge au tahini noir, pour arrêter d'en broyer

La courge au tahini noir, pour arrêter d'en broyer

Un plat automno-oriental pour se consoler du couvre-feu et des jours pâteux.

Newsletters