tous les podcasts

«Ne me quitte pas»: la playlist pour bien vivre sa séparation


Mona Delahais

Analyse à coeur ouvert de la rupture amoureuse.

«Ne me quitte pas»: la playlist pour bien vivre sa séparation
Tom Mossholder via Unsplash

En France, un mariage sur deux finit en divorce. Un chiffre qui ne prend pas en compte les séparations des couples non mariés. Mais comment (bien) se séparer, se demande Delphine Saltel dans le podcast Vivons heureux avant la fin du monde. En trois épisodes, chercheuses en sciences sociales et historiens analyse la séparation et ses enjeux. Mais épargner les enfants n’est pas toujours facile. Thomas, témoin de l’écroulement de ses parents dans sa jeunesse, témoigne pour Transfert de ce déchirement familial. Devenu le dommage collatéral de cette séparation, il aurait «voulu être protégé de ça».

À lire sur le même sujet: Le couple parental survit difficilement à la fin du couple conjugal

Cette souffrance, Caroline a tout fait pour l'éviter à son fils. Elle raconte dans Rends l’argent comment son ex-compagnon a utilisé l'argent et la pension alimentaire pour faire pression sur elle. Car la question financière prend beaucoup de place, quand on se sépare. D’autant plus pour Françoise, agricultrice suisse, qui après avoir travaillé auprès de son mari toute sa vie sans recevoir de salaire déclaré, explique ses regrets au micro d'Au cœur des champs.

Une rupture peut-être toute aussi brutale quand elle est amicale. Alors comment s'en remettre? «Le temps est essentiel dans tous les processus humains», explique une coach de vie dans Les gens qui restent, «car le deuil permet de réduire la place donnée à une histoire». Heureusement, toutes les ruptures ne font pas souffrir. Dans C’est compliqué, Lucie Bellan nous rassure: le deuil est personnel, et propre à chacun. Être profondément triste ou se sentir soulagé n'est pas une honte: la fin peut aussi être une libération.