Monde

La mystérieuse larme de victoire de Vladimir Poutine

Temps de lecture : 2 min

Un leader politique qui pleure après une victoire, c'est plutôt rare, mais quand il s'agit de Vladimir Poutine, c'est carrément un évènement.

L'AFP s'interroge sur la larme qui a coulé sur la joue du dirigeant russe après son élection à la présidence, samedi 4 mars: si lui a affirmé que les larmes «étaient vraies, mais vraies à cause du vent», ses opposants ont ironisé sur cette explication. «Vova, Moscou ne croit pas aux larmes», a twitté le blogueur Slavik Zehner, en référence au titre d'un célèbre film soviétique, tandis que l'opposant Alexeï Navalny a ironisé lors d'une interview à la télévision indépendante Dojd:

«Aujourd'hui, notre leader avait une vraie raison de pleurer. Il a regardé autour de lui et a dit: "Mon dieu, qu'ai-je donc fait?".»

En octobre dernier, nous avions consacré un article au phénomène des politiques qui pleurent, mais l'entrée de Poutine le chasseur et le sportif de l'extrême dans cette catégorie était plutôt inattendue.

Slate.fr

Newsletters

Le ministre de l'Intérieur Sérgio Moro n'est plus le sauveur du Brésil

Le ministre de l'Intérieur Sérgio Moro n'est plus le sauveur du Brésil

L'ancien juge aurait interféré dans une enquête pour que l'ancien président Lula ne puisse pas se représenter en 2018.

Ces évangéliques qui parlent à l'oreille de Trump

Ces évangéliques qui parlent à l'oreille de Trump

Les chrétiens évangéliques guident la politique étrangère américaine.

L'Arctique, champ de bataille entre Chine, Russie et États-Unis

L'Arctique, champ de bataille entre Chine, Russie et États-Unis

Depuis la fin de la Guerre froide, le Pôle Nord a été relativement protégé des tensions internationales. Mais le gouvernement américain risque de rompre ce fragile équilibre.

Newsletters