Monde

La mystérieuse larme de victoire de Vladimir Poutine

Temps de lecture : 2 min

Un leader politique qui pleure après une victoire, c'est plutôt rare, mais quand il s'agit de Vladimir Poutine, c'est carrément un évènement.

L'AFP s'interroge sur la larme qui a coulé sur la joue du dirigeant russe après son élection à la présidence, samedi 4 mars: si lui a affirmé que les larmes «étaient vraies, mais vraies à cause du vent», ses opposants ont ironisé sur cette explication. «Vova, Moscou ne croit pas aux larmes», a twitté le blogueur Slavik Zehner, en référence au titre d'un célèbre film soviétique, tandis que l'opposant Alexeï Navalny a ironisé lors d'une interview à la télévision indépendante Dojd:

«Aujourd'hui, notre leader avait une vraie raison de pleurer. Il a regardé autour de lui et a dit: "Mon dieu, qu'ai-je donc fait?".»

En octobre dernier, nous avions consacré un article au phénomène des politiques qui pleurent, mais l'entrée de Poutine le chasseur et le sportif de l'extrême dans cette catégorie était plutôt inattendue.

Newsletters

En Égypte, la dangereuse stratégie du pouvoir pour persécuter les minorités sexuelles

En Égypte, la dangereuse stratégie du pouvoir pour persécuter les minorités sexuelles

Grâce à de nouvelles lois sur la cybercriminalité et la moralité en ligne, les procureurs obtiennent des peines et des condamnations plus sévères et irrécusables.

Trump ne disparaît pas aujourd'hui: il est là depuis des siècles

Trump ne disparaît pas aujourd'hui: il est là depuis des siècles

Il faudra bien plus qu'une élection pour démanteler le système dont il est l'émanation.

Aux États-Unis et au Canada, les caméras-piétons sur les policiers ont des effets plutôt positifs

Aux États-Unis et au Canada, les caméras-piétons sur les policiers ont des effets plutôt positifs

Les policiers français seront bientôt équipés à grande échelle pour filmer leurs interventions. Une pratique déjà mise en œuvre outre-Atlantique depuis plusieurs années.

Newsletters