Monde

La mystérieuse larme de victoire de Vladimir Poutine

Temps de lecture : 2 min

Un leader politique qui pleure après une victoire, c'est plutôt rare, mais quand il s'agit de Vladimir Poutine, c'est carrément un évènement.

L'AFP s'interroge sur la larme qui a coulé sur la joue du dirigeant russe après son élection à la présidence, samedi 4 mars: si lui a affirmé que les larmes «étaient vraies, mais vraies à cause du vent», ses opposants ont ironisé sur cette explication. «Vova, Moscou ne croit pas aux larmes», a twitté le blogueur Slavik Zehner, en référence au titre d'un célèbre film soviétique, tandis que l'opposant Alexeï Navalny a ironisé lors d'une interview à la télévision indépendante Dojd:

«Aujourd'hui, notre leader avait une vraie raison de pleurer. Il a regardé autour de lui et a dit: "Mon dieu, qu'ai-je donc fait?".»

En octobre dernier, nous avions consacré un article au phénomène des politiques qui pleurent, mais l'entrée de Poutine le chasseur et le sportif de l'extrême dans cette catégorie était plutôt inattendue.

Newsletters

L’épidémie de coronavirus entraîne de nouveaux appels pour mettre définitivement fin au commerce des espèces sauvages

L’épidémie de coronavirus entraîne de nouveaux appels pour mettre définitivement fin au commerce des espèces sauvages

La plupart des trafics d'animaux en Chine sont illégaux mais de nombreuses règles ne sont pas appliquées.

Comment la Thaïlande gère la légalisation progressive du cannabis

Comment la Thaïlande gère la légalisation progressive du cannabis

«Dans l'avenir, chaque famille pourra cultiver six plants de cannabis», a décrété Anutin Charnvirakul, ministre de la Santé de Thaïlande.

Un comédien menacé quitte la Russie après avoir critiqué Poutine et la religion

Un comédien menacé quitte la Russie après avoir critiqué Poutine et la religion

Alexandre Dolgopolov est un humoriste de 25 ans. Lors d’un stand-up, il s’est moqué du président russe et de la religion catholique. Après que la police se soit renseignée sur son cas, il a décidé de fuir.

Newsletters