France

DSK sort libre de sa garde à vue

Temps de lecture : 2 min

Dominique Strauss-Kahn est ressorti libre de la gendarmerie de Lille. Il sera ultérieurement soit mis en examen, soit entendu comme témoin assisté.

Entendu depuis mardi matin à Lille pour complicité de proxénétisme aggravé en bande organisée et recel d'abus de biens sociaux dans le cadre de l’affaire de proxénétisme du Carlton de la ville, Dominique Strauss-Kahn est ressorti libre de sa garde à vue mercredi, indique l'AFP.

Selon le site de La Voix du Nord, DSK «part de Lille avec une convocation des juges d'instruction l'invitant à se présenter à nouveau à Lille dans les prochains jours mais cette fois devant eux». Ce qui, selon des sources proches du dossier, laisserait penser qu'il sera mis en examen dans les prochains jours.

Mais il pourrait aussi être réentendu sous le régime de la garde à vue ou comme témoin assisté, un statut qui concerne une personne mise en cause par un témoin ou contre laquelle il existe des indices rendant vraisemblables qu'elle ait participé à la commission d'infractions dont le juge est saisi.

L'ancien directeur du FMI a été entendu sur les soirées libertines auxquelles il aurait participé, à Paris et à Washington. Il a également été interrogé par l'IGPN, la police des polices, sur ses relations avec le commissaire divisionnaire Jean-Christophe Lagarde, aujourd'hui suspendu de ses fonctions et mis en examen dans cette affaire.

Newsletters

Bonus Malthus

Bonus Malthus

1 bougie

1 bougie

Ségolène Royal, ambassadrice des pôles

Ségolène Royal, ambassadrice des pôles

Newsletters