France

«Mademoiselle» supprimée des formulaires administratifs

, mis à jour le 21.02.2012 à 18 h 56

Le débat avait resurgi en octobre grâce à la mobilisation des associations Osez le féminisme et Les Chiennes de garde.

Le terme «Mademoiselle» devrait disparaître des formulaires administratifs français, selon une circulaire datée du 21 février 2012, révèle l'AFP. En septembre, les associations Osez le Féminisme et Les Chiennes de garde avaient milité pour cette disparition. 

Le 16 février, déjà, la ville de Fontenay-sous-Bois avait annoncé qu'elle avait banni de ses formulaires la mention «Mademoiselle», faisant ainsi figure de précurseur.

La circulaire du 21 février précise, selon l'AFP, que les formulaires déjà imprimés pourront toutefois être utilisés «jusqu'à épuisement des stocks».

Claire Levenson, journaliste installée à New York, nous expliqauait en octobre comment le terme «Mademoiselle» était devenu ringard outre-Atlantique:

A ces Français qui trouvent le «Mademoiselle» indispensable à un jeu de séduction particulièrement troublant, la journaliste québécoise Marie-Claude Lortie répond: «C’est peut-être encore utilisé par quelques dragueurs qui veulent dire à une femme qu’elle a l’air jeune. Mais c’est très très très ringard.»

L’avant-garde féministe canadienne est allée plus loin. Depuis 1981 au Québec, les femmes ne peuvent pas prendre le nom de leur mari. C’est illégal, sauf si votre nom est imprononçable ou ridicule.

» Lire l'intégralité de l'article

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte