France

Emplois fictifs: Chirac jugé coupable, condamné à deux ans de prison avec sursis

Temps de lecture : 2 min

Jacques Chirac a été déclaré coupable ce jeudi 15 décembre de «détournement de fonds publics» et d'«abus de confiance» dans un des volets de l'affaire des emplois présumés fictifs de la ville de Paris, et condamné à deux ans de prisons avec sursis. Ce volet porte sur 21 emplois rémunérés par la mairie de Paris au début des années 1990.

L'ancien président de la République a été relaxé des faits d'ingérence et de prise illégale d'intérêts pour un certain nombre d'autres emplois, précise Lemonde.fr qui suivait en direct le procès.

Le tribunal de Paris n'a pas suivi l'avis du Parquet, qui demandait la relaxe de l'ancien président de la République. Jacques Chirac n'a pas assisté au procès, qui s'est tenu du 5 au 23 septembre, en raison de problèmes de santé.

C'est la première condamnation d'un chef d'Etat français depuis celle de Philippe Pétain en 1945, note Reuters.

Slate.fr

Newsletters

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Prétendre que le voile islamique est compatible avec le féminisme est pour le moins hasardeux. Comment un marqueur religieux établissant une différence entre les sexes pourrait-il porter des idées d'émancipation, de liberté et d'égalité?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

La banderole est l'un des moyens d'expression privilégiés des supporters. Il arrive pourtant qu'elle soit interdite de match, comme à Toulouse, fin février.

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

Prudence... et action rapide. Selon Pierre-Yves Cossé, commissaire au Plan de 1988 en 1992, l'embellie apparente de certains indicateurs économiques ne signifie absolument pas une prochaine sortie de crise.

Newsletters