Monde

DIRECT - Attentat à Liège: le périmètre de sécurité levé

Temps de lecture : 2 min

Le périmètre de sécurité autour du centre de Liège –ou une attaque à la grenade thunderflash a eu lieu ce midi, tuant au moins deux personnes et en blessant une dizaine d'autres– a été levé par la police, rapporte Lameuse.be.

Mais la place Saint-Lambert, où l'attentat a eu lieu, reste bouclée, rapporte le journaliste de La Meuse Gaspard Grosjean sur son compte Twitter.

Le bilan provisoire à 14h30 était de deux morts (dont l'un des auteurs de l'attaque), un enfant de 15 mois dans un état critique, et au moins une quinzaine de blessés, précise une journaliste de RTL.be.

D'après lalibre.be, des ambulances de toute la province ont été appelées en renfort, et un hôpital de fortune a été aménagé dans la cour du palais de justice, place Saint-Lambert.

La vidéo ci-dessous a été tournée peu de temps après l'attentat:

Newsletters

Qu'a tweeté Trump cette semaine? Chronique du 23 au 29 novembre

Qu'a tweeté Trump cette semaine? Chronique du 23 au 29 novembre

Plongée dans la logorrhée du futur ex-président américain.

Des policiers anglais couchaient avec les «cibles» qu'ils espionnaient

Des policiers anglais couchaient avec les «cibles» qu'ils espionnaient

Au Royaume-Uni, une enquête publique tente de faire la lumière sur les pratiques très controversées de policiers infiltrés auprès de divers groupes militants.

À Jérusalem, un ancien ministre d'extrême droite proposé à la direction du mémorial de la Shoah

À Jérusalem, un ancien ministre d'extrême droite proposé à la direction du mémorial de la Shoah

La nomination d'Effie Eitam à la tête du Yad Vashem a suscité la colère des historiens et des rescapés de la Shoah.

Newsletters