Monde

Le Canada se retire du protocole de Kyoto

Temps de lecture : 2 min

Le Canada se retire du protocole de Kyoto sur la réduction des gaz à effet de serre (GES), a annoncé le ministre canadien de l’Environnement, Peter Kent, à Ottawa. Il devient ainsi le premier pays à quitter le protocole, rapporte BBC News.

Il a justifié sa décision en arguant que Kyoto «ne fonctionnait pas» et que le pays serait obligé de verser des milliards de dollars de pénalités s’il restait signataire du protocole. En effet, le pays s’était engagé à réduire ses émissions de gaz à effet de serre par rapport au niveau de 1990, mais elles n’ont fait qu’augmenter. Aussi le ministre canadien a-t-il pris le soin d’ajouter que les deux plus gros pays pollueurs de la planète –les Etats-Unis et la Chine– n’étaient pas signataires de Kyoto.

Le protocole de Kyoto a été adopté en 1997 et est rentré en vigueur en 2005. Il constitue le seul outil juridique contraignant pour limiter l’émission de gaz à effet de serre, et donc lutter contre le réchauffement climatique. Cependant, Peter Kent a précisé que la conférence sur le climat de Durban «représentait un chemin permettant d’avancer»

Slate.fr

Newsletters

Docteur américain échange opioïdes contre argent ou rapport sexuel

Docteur américain échange opioïdes contre argent ou rapport sexuel

Aux États-Unis, plus de soixante professionnel·les de la santé ont été arrêté·es pour prescription illégale d'antidouleurs.

Le rapport Mueller confirme que la porte-parole de Trump est une menteuse

Le rapport Mueller confirme que la porte-parole de Trump est une menteuse

Sarah Sanders a avoué avoir inventé de fausses informations sur le limogeage de l'ancien directeur du FBI, James Comey.

Andrew Yang, le candidat geek qui veut convertir les États-Unis au revenu universel

Andrew Yang, le candidat geek qui veut convertir les États-Unis au revenu universel

Il n’est pas le plus connu des Démocrates qui briguent la présidence, mais le businessman est sans doute le plus original.

Newsletters