Monde

Le Canada se retire du protocole de Kyoto

Temps de lecture : 2 min

Le Canada se retire du protocole de Kyoto sur la réduction des gaz à effet de serre (GES), a annoncé le ministre canadien de l’Environnement, Peter Kent, à Ottawa. Il devient ainsi le premier pays à quitter le protocole, rapporte BBC News.

Il a justifié sa décision en arguant que Kyoto «ne fonctionnait pas» et que le pays serait obligé de verser des milliards de dollars de pénalités s’il restait signataire du protocole. En effet, le pays s’était engagé à réduire ses émissions de gaz à effet de serre par rapport au niveau de 1990, mais elles n’ont fait qu’augmenter. Aussi le ministre canadien a-t-il pris le soin d’ajouter que les deux plus gros pays pollueurs de la planète –les Etats-Unis et la Chine– n’étaient pas signataires de Kyoto.

Le protocole de Kyoto a été adopté en 1997 et est rentré en vigueur en 2005. Il constitue le seul outil juridique contraignant pour limiter l’émission de gaz à effet de serre, et donc lutter contre le réchauffement climatique. Cependant, Peter Kent a précisé que la conférence sur le climat de Durban «représentait un chemin permettant d’avancer»

Slate.fr

Newsletters

Les populistes ont rendu les États européens ingouvernables

Les populistes ont rendu les États européens ingouvernables

Avec la montée des partis populistes, il est désormais particulièrement compliqué de constituer un gouvernement stable dans nombre de pays d'Europe. La Suède n'est que le dernier exemple en date.

À New York, les accouchements prématurés ont augmenté depuis l'élection de Trump

À New York, les accouchements prématurés ont augmenté depuis l'élection de Trump

En particulier chez les femmes immigrées.

Changement climatique et pluies extrêmes: ce que dit la science

Changement climatique et pluies extrêmes: ce que dit la science

La théorie, la modélisation climatique et les observations semblent tendre vers la même conclusion.

Newsletters