France

DSK: son Blackberry aurait disparu et aurait été piraté

, mis à jour le 25.11.2011 à 18 h 14

Le 29 septembre 2011, à Paris. REUTERS/Gonzalo Fuentes

Le 29 septembre 2011, à Paris. REUTERS/Gonzalo Fuentes

Le journaliste d’investigation américain, Edward Epstein, fait état, au terme de ses recherches, de nouvelles zones d’ombres concernant Dominique Strauss-Kahn et l’affaire du Sofitel à New York, comme le rapporte Rue89.

Plusieurs éléments sont à souligner.

Tout d’abord, le piratage du téléphone. Un email envoyé à sa femme, sur son Blackberry, aurait été lu à l’UMP. DSK aurait alors demandé à un de ses amis, Stéphane Fouks, d’analyser le portable pour savoir s’il était sur écoute.

Ensuite, le Blackberry disparu. Il aurait été déconnecté 45mn après la rencontre entre DSK et Nafissatou Diallo. Parallèlement, son système de géolocalisation aurait aussi été désactivé. Selon des experts interrogés par le journaliste, ces manipulations supposent de bonnes connaissances techniques et un certain savoir-faire.

Enfin, une scène de satisfaction entre deux employés de l’hôtel. Ils se tapent dans les mains et dansent ensemble. Pour autant, ils mettront plus d’une heure à appeler la police.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte