France

Bertrand Delanoë «triste mais dans le rassemblement»

Temps de lecture : 2 min

Le maire de Paris soutenait Martine Aubry pendant la primaire socialiste.

Interrogé lundi 17 octobre au matin par le journaliste Patrick Cohen sur France Inter, le maire de Paris Bertrand Delanoë s’est dit «triste» pour Martine Aubry, qu’il a soutenue au cours de la campagne de la primaire, mais a tout de suite assuré qu’il était «tout à fait maintenant dans la dynamique pour que tous ensemble on gagne et qu’on fasse notre devoir».

Il a également tenu à rappeler que «même si j’ai vraiment fait la campagne de Martine [Aubry] avec conviction et sincérité, je n’ai jamais été dans une attitude agressive vis-à-vis de François [Hollande].»

Slate.fr

Newsletters

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Prétendre que le voile islamique est compatible avec le féminisme est pour le moins hasardeux. Comment un marqueur religieux établissant une différence entre les sexes pourrait-il porter des idées d'émancipation, de liberté et d'égalité?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

La banderole est l'un des moyens d'expression privilégiés des supporters. Il arrive pourtant qu'elle soit interdite de match, comme à Toulouse, fin février.

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

Prudence... et action rapide. Selon Pierre-Yves Cossé, commissaire au Plan de 1988 en 1992, l'embellie apparente de certains indicateurs économiques ne signifie absolument pas une prochaine sortie de crise.

Newsletters