France

DSK se défend dans l'affaire du réseau de prostitution du Carlton lillois

, mis à jour le 16.10.2011 à 17 h 41

L'ancien patron du FMI a demandé dimanche à être entendu dans le cadre d’une enquête sur une affaire de proxénétisme en France afin de mettre fin à des «insinuations malveillantes».

Vendredi, trois hôtels lillois, dont le Carlton, ont fait l’objet d’une fermeture administrative de trois mois décidée par les juges en charge du dossier, dans lequel ces établissements seraient impliqués. C'est le magazine people «Closer» qui avait affirmé qu'un des clients de ce réseau était Dominique Strauss-Kahn.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte