France

Montebourg votera Hollande «à titre personnel»

Temps de lecture : 2 min

Arrivé troisième du premier tour de la primaire, le député de Saône-et-Loire justifie ce choix par une volonté de «rassemblement» derrière celui le plus capable de battre Sarkozy.

Dans un entretien au Monde, Arnaud Montebourg affirme qu'il votera «à titre exclusivement personnel» pour François Hollande dimanche lors du second tour de la primaire.

«Les propositions des deux candidats étant pour moi équivalentes, je ne peux me déterminer en fonction de ma seule éthique de conviction», explique le candidat arrivé troisième du premier tour (17,3%), qui affirme faire son choix en fonction de «l'éthique de responsabilité», celle qui permettra de «faire gagner la gauche et battre Nicolas Sarkozy». Dans cette optique, François Hollande fait figure pour lui de «meilleur rassembleur».

Il précise qu'il «[se] refuse à donner une consigne de vote» afin de ne pas donner une «image de la caserne et de l'enfermement qui est incompatible avec l'esprit de la primaire et de la VIe République».

Retrouvez ceux qui feront 2012 sur Wikipol.

En savoir plus:

Slate.fr

Newsletters

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Prétendre que le voile islamique est compatible avec le féminisme est pour le moins hasardeux. Comment un marqueur religieux établissant une différence entre les sexes pourrait-il porter des idées d'émancipation, de liberté et d'égalité?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

La banderole est l'un des moyens d'expression privilégiés des supporters. Il arrive pourtant qu'elle soit interdite de match, comme à Toulouse, fin février.

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

Prudence... et action rapide. Selon Pierre-Yves Cossé, commissaire au Plan de 1988 en 1992, l'embellie apparente de certains indicateurs économiques ne signifie absolument pas une prochaine sortie de crise.

Newsletters