France

La plainte de Tristane Banon contre DSK classée sans suite

Temps de lecture : 2 min

Le parquet de Paris a classé sans suite la plainte de Tristane Banon contre Dominique Strauss-Kahn pour viol, rapporte l'AFP.

D'après l'agence de presse, le parquet a reconnu des faits qualifiés d'agression sexuelle, mais estimé qu'ils étaient prescrits (la prescription est de 10 ans pour le viol mais de 3 ans pour l'agression sexuelle).

Le volet judiciaire français de l'affaire DSK ne s'arrête pas là pour autant: après cette plainte «simple», Tristane Banon peut encore se constituer partie civile, auquel cas un juge d'instruction sera saisi et mènera une enquête.

L'avocat Gilles Devers estimait mi-septembre que le choix de son avocat de déposer une plainte simple relevait d'une «volonté de faire de la mousse médiatique».

Newsletters

Avec Monique Villemin, un personnage-clé de l'affaire Grégory disparaît

Avec Monique Villemin, un personnage-clé de l'affaire Grégory disparaît

La grand-mère du petit garçon est décédée le 19 avril à l'âge de 88 ans. A-t-elle emporté le secret dans sa tombe?

Ensemble

Ensemble

Lentement mais sûrement pas

Lentement mais sûrement pas

Newsletters