France

Ségolène Royal appelle à voter François Hollande à la primaire

Temps de lecture : 2 min

L'ex-candidate socialiste à la présidentielle de 2007 a pris sa décision avant le dernier débat entre Martine Aubry et François Hollande, à quatre jours du second tour de la primaire.

A quatre jours du deuxième tour de la primaire socialiste, qui décidera du candidat à la présidentielle de 2012, Ségolène Royal a appelé à voter pour François Hollande. Son ancien compagnon est arrivé en tête du premier tour avec 39% des voix contre 30 pour Martine Aubry, et 7% pour elle.

L'ex-candidate à la présidentielle de 2007 a expliqué son choix, dans un communiqué, par trois raisons:

1) Il est arrivé en tête du premier tour

2) Les solutions qu'elle défend sont prises en compte dans son programme

3) Les socialistes ont intérêt à donner une avance nette à leur candidat pour ne pas laisser prise à la droite.

Royal rejoint Manuel Valls et Jean-Michel Baylet dans les soutiens de François Hollande, le jour même où doit avoir lieu le troisième et dernier débat de la primaire PS et alors qu'Arnaud Montebourg ne s'est prononcé pour l'instant pour aucun des deux candidats.

Slate.fr

Newsletters

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Prétendre que le voile islamique est compatible avec le féminisme est pour le moins hasardeux. Comment un marqueur religieux établissant une différence entre les sexes pourrait-il porter des idées d'émancipation, de liberté et d'égalité?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

La banderole est l'un des moyens d'expression privilégiés des supporters. Il arrive pourtant qu'elle soit interdite de match, comme à Toulouse, fin février.

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

Prudence... et action rapide. Selon Pierre-Yves Cossé, commissaire au Plan de 1988 en 1992, l'embellie apparente de certains indicateurs économiques ne signifie absolument pas une prochaine sortie de crise.

Newsletters