Economie

Pourquoi il n'est plus possible de sortir de la zone euro

, mis à jour le 03.10.2011 à 14 h 53

Le journaliste de Libération Jean Quatremer interroge le responsable de la recherche économique d'Europe d'UBS, Stéphane Déo.

Le scénario d'une sortie de la zone euro, un moment envisagé pour la Grèce qui connaît une grave crise de sa dette publique, n'est pas un scénario neutre. Jean Quatremer, qui couvre l'actualité européenne pour Libération à Bruxelles, revient avec Stéphane Déo, chef de la recherche économique sur l'Europe d'UBS, sur les conséquences, point par point, d'un tel retrait pour la Grèce ou l'Allemagne. Baisse de valeur des actifs financiers, primes de risque sur les emprunts des pays les plus exposés et crainte d'un «bank run» sont autant de conséquences désincitatives. 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte