France

Ziad Takieddine choisit de parler aux médias

, mis à jour le 01.10.2011 à 10 h 04

Après BFM TV, l'intermédiaire mis en examen dans l'affaire Karachi s'exprime dans Libération.

Mis en examen dans l'affaire Karachi, l'intermédiaire Ziad Takieddine a choisi une stratégie de «prise de parole dans les médias» en s'exprimant, après BFM, dans les colonnes de Libération. Un témoignage qui, selon le quotidien, «atteste une fois de plus de la guerre terrible que se sont livrée à travers les grands contrats internationaux chiraquiens et balladuriens», «montre la fragilité dans laquelle semble se trouver Claude Guéant» et «se permet d’interpeller directement Nicolas Sarkozy».

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte