France

Courroye: «On veut me transformer en délinquant»

Temps de lecture : 2 min

Le procureur de Nanterre dénonce une «malveillance manifeste» à son égard dans l'affaire des «fadettes».

Convoqué fin octobre par la justice en vue d'une possible mise en examen dans l'affaire des «fadettes», le procureur de Nanterre Philippe Courroye accorde une interview au Figaro où il conteste la recevabilité de la plainte du Monde et dénonce une «malveillance manifeste» à son égard. Il confirme aussi implicitement qu'il n'a pas renoncé au poste de procureur de Paris.

Newsletters

Ensemble

Ensemble

Lentement mais sûrement pas

Lentement mais sûrement pas

De droite et utiles en temps de grève

De droite et utiles en temps de grève

Newsletters