Life

Le bisphénol serait nocif, même à faible dose

, mis à jour le 27.09.2011 à 12 h 56

L'Agence nationale de sécurité sanitaire estime que le bisphénol A peut causer l'infertilité et des malformations génitales graves.

Deux rapports de l'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses), relayés par le Nouvel Observateur, révèlent l'existence de potentiels effets toxiques du bisphénol A (BPA) pour l'homme, et ce, même à de faibles doses d'exposition, notamment pour les personnes jugées les plus fragiles comme les nourrissons, les jeunes enfants et les femmes enceintes.

Cette substance, plus dangereuse une fois chauffée, se retrouve dans des produits utilisés dans la vie de tous les jours, comme les canettes, les boîtes de conserve ou encore des contenants en plastique permettant de réchauffer des aliments au micro-onde et des bouilloires. 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte